Une foule record au Festiroule country

TROIS-RIVIÈRES — Le Festiroule country de Trois-Rivières est plus populaire que jamais. L’événement qui en est à sa 11e édition accueille sa plus grande foule ce week-end sur le site de l’Expo. Organisé par plusieurs personnes handicapées, ce festival abat bien des préjugés.

Il est évident que les amateurs de musique country et western avaient hâte au printemps. Les propriétaires de véhicules motorisés d’un peu partout au Québec ont élu domicile sur le site de l’Expo ainsi que sur les terrains du Collège Laflèche le temps du festival. 

Si en 2017 les organisateurs avaient accueilli 353 véhicules récréatifs, ils ont dû trouver de l’espace pour 419 cette année. Et on compte en moyenne plus de deux occupants par véhicule. En ajoutant les entrées à la porte, il s’agit d’une année record au niveau de l’achalandage. 

Par ailleurs, le Festiroule country est un des premiers rendez-vous de la saison du Regroupement des festivals de musique country, western et folklorique du Québec, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick de la saison. Plusieurs personnes font ainsi tout l’été la route des festivals. 

Les organisateurs étaient ravis de ce succès de foule. Le président du festival, François Dubois, estime que la promotion réalisée lors des autres événements ailleurs au Québec commence à porter ses fruits. «On fait entre 20 et 25 festivals par été pour parler du Festiroule», souligne-t-il. 

Tous ces visiteurs assistent tout le week-end à des spectacles de musique country présentés en continu. L’ambiance est à la fête et les coeurs sont légers. L’occasion est idéale pour briser des préjugés envers les personnes handicapées. 

«Le festival n’est pas juste là pour amasser de l’argent pour BAIL Mauricie, il est aussi là parce que c’est une activité de sensibilisation à l’égard des personnes handicapées», François Dubois, lui-même en fauteuil roulant.  

Le Festiroule est bien sûr entièrement accessible aux personnes en fauteuil roulant. Cela permet à une clientèle quelquefois oubliée par les festivals de prendre part à l’événement. «Il y a de plus en plus d’événements qui sont accessibles, mais il reste toujours des améliorations à avoir», précise Judith Bastien, la trésorière de l’événement se déplaçant également en fauteuil roulant. 

«À Trois-Rivières ça va bien à ce niveau, les événements sont accessibles aux personnes en fauteuil. Mais ce n’est pas toujours le cas ailleurs », ajoute François Dubois. 

Les organisateurs ont réuni sur la scène de l’aréna Claude-Mongrain des artistes comme Annie Blanchard, Louis Bérubé, Dan et Lou ou encore Guylaine Tanguay. Cette dernière a d’ailleurs accepté d’agir à titre de marraine du Festiroule country. Elle parlera de l’événement et de la cause qu’il soutient dès qu’elle en aura l’occasion. 

Le Festiroule country de Trois-Rivières se termine le 3 juin à 16h.