La traditionnelle prière du cow-boy qui fut prononcée le 13 septembre dernier par la ministre Julie Boulet lors du Festival western de Saint-Tite ne fait pas l’unanimité
La traditionnelle prière du cow-boy qui fut prononcée le 13 septembre dernier par la ministre Julie Boulet lors du Festival western de Saint-Tite ne fait pas l’unanimité

Plainte contre la «prière du cow-boy»

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Le Mouvement laïque québécois (MLQ) s’insurge contre le gouvernement Couillard en raison de la traditionnelle prière du cow-boy qui fut prononcée le 13 septembre dernier par la ministre Julie Boulet lors du Festival western de Saint-Tite, en ouverture du rodéo Bullfighting. Malgré ses propos, Mme Boulet assure qu’elle poursuivra dans le même sens l’an prochain, elle qui effectue cette prière depuis plus de 20 ans.