Des 40 grands navires impliqués dans le Rendez-vous 2017, quatre s'arrêteront à Trois-Rivières.

Escale à Trois-Rivières de la course internationale de grands voiliers

La grande course de voiliers Rendez-vous 2017 s'arrêtera à Trois-Rivières du 14 au 16 juillet.
L'organisation indique que quatre des grands voiliers participants feront escale à Trois-Rivières, soit le Wylde Swan des Pays-Bas, le Denis Sullivan des États-Unis ainsi que le STV Pathfinder et le TS Playfair, tous deux du Canada.
Aucun de ces majestueux bateaux n'ira cependant du côté de Bécancour. Le maire, Jean-Guy Dubois, indique toutefois que la Ville envisage de fournir davantage de navettes en direction de la Cité de Laviolette afin de permettre aux citoyens d'aller y voir de plus près.
Il rappelle qu'une vue intéressante de ce spectacle s'offrira aussi depuis le quai de Sainte-Angèle. Selon lui, c'est la logistique complexe et les exigences entourant la venue de ces navires qui rendaient leur accueil difficile sur la rive sud.
Le président du Rendez-vous 2017, François Moreau, indique que les gens pourront monter à bord des navires, la plupart étant ouverts au public à raison de cinq heures par jour.
Pas moins de 40 voiliers des quatre coins du monde seront des Rendez-vous 2017, ce qui implique quelque 3000 membres d'équipage. Il s'agit de voiliers de classes A, B et C ainsi que des voiliers des marines nationales.
Les navires prendront part à une course transatlantique de 7000 milles nautiques d'une durée de cinq mois et à laquelle participeront six pays. La portion cabotage de leur périple comporte des arrêts dans une trentaine de ports canadiens. Dans la portion ouest du fleuve, les voiliers feront escale à Québec-Lévis, Trois-Rivières et Sorel-Tracy.
Tourisme Trois-Rivières se prépare à l'événement qui se loge parmi les activités du 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Une entente a été signée avec l'organisation, en décembre dernier et un comité est en train de se former en vue de préparer la venue des navires à Trois-Rivières, indique Laurence Gagné de IDE Trois-Rivières.
Ce comité tiendra une première réunion d'ici la fin de janvier, dit-elle. Il sera composé notamment de représentants du Port de Trois-Rivières, de la Réserve navale et de la Corporation de développement culturel.
Chaque ville visitée sera responsable de la programmation des événements qui entoureront cette visite, indique Julie Drolet, responsable des communications pour le Rendez-vous 2017.
Des stages à bord des navires, moyennant certains coûts, sont disponibles pour les jeunes de 15 à 25 ans auxquels seront assignés des mentors. Un programme est aussi offert aux 25 ans et plus. Les voiliers acceptent aussi bien les novices que les marins expérimentés, à l'exception des voiliers des marines nationales.
Des places sont même réservées pour les personnes à mobilité réduite. Il est possible de ne faire qu'un court séjour lors du passage des voiliers sur le fleuve ou de travailler sur un grand voilier pour toute la durée de la course. Les participants prendront part à tous les travaux de la vie quotidienne qui se font à bord d'un grand voilier. Ils pourront aussi mettre en valeur leurs forces et leurs talents particuliers.
La course compte cinq segments et chacun comprend un point de rassemblement principal où des milliers de visiteurs seront accueillis pour prendre part aux diverses activités offertes. C'est la ville de Québec qui sera ce point central au Canada. La course démarre au Royaume-Uni, le 13 avril. Elle se poursuit au Portugal, puis aux Bermudes, à Boston (aux États-Unis) puis dans les provinces maritimes et par le fleuve jusqu'en Ontario. Le quatrième segment se déroulera à Halifax puis ce sera à nouveau la traversée de l'Atlantique vers la France, escale finale, où se déroulera le cinquième et dernier segment, en septembre.
Les travaux en cours au port de Trois-Rivières n'auront aucun impact sur l'événement, assure Virginie Deschambeault, directrice des communications. Les navires seront positionnés de façon à être visibles pour la population le long du parc portuaire.