La ministre du Tourisme, Julie Boulet, et le président du Bureau municipal du tourisme de la Municipalité de Shanghaï, Yang Jin Song, procédant à la signature.

Entente sur le tourisme

La ministre du Tourisme, Julie Boulet, vient à peine d'amorcer une semaine de mission en Chine que déjà une entente a été conclue pour permettre au Québec et à la métropole de Shanghaï d'échanger des renseignements stratégiques sur le tourisme.
Le gouvernement Couillard a confirmé la nouvelle lundi. Une déclaration commune d'intention a été signée par la ministre Boulet et le président du Bureau municipal du tourisme de la Municipalité de Shanghaï, Yang Jin Song. Cet accord vise à accroître la collaboration entre Tourisme Québec et l'office du tourisme de Shanghaï.
Selon l'attaché de presse, Patrick Soucy, cet échange de renseignements stratégiques permettra de mieux connaître le profil, les goûts et les attentes des touristes de part et d'autre, du Québec et de Shanghaï.
La déclaration a été signée dans la foulée de l'inauguration, jeudi dernier, de la première liaison aérienne directe entre Montréal et Shanghaï. La ministre responsable de la Mauricie était de ce premier vol sans escale d'Air Canada.
«Il ne fait aucun doute que cette nouvelle liaison quotidienne entre Shanghaï et Montréal augmentera la présence des touristes chinois au Québec, laquelle a déjà presque triplé de 2010 à 2015. Ce pont entre les deux continents stimulera la croissance de nos échanges commerciaux et touristiques avec la Chine, favorisant ainsi l'essor économique du Québec», a déclaré la députée de Laviolette, qui revient samedi.
Dans une entrevue accordée à La Presse canadienne, son attaché de presse a précisé que le nombre de visiteurs en provenance de ce pays est passé de 30 000 en 2010 à 84 000 en 2016. Et plus précisément, 30 pour cent du trafic aérien chinois vers le Québec provient de Shanghaï.
Avec la collaboration de La Presse canadienne