Stéphane Boileau a annoncé, mardi matin, qu’il quittait la direction générale de la Classique internationale de canots de la Mauricie pour dorénavant occuper les mêmes fonctions, mais à Tourisme Mauricie.

Tourisme Mauricie mise sur Stéphane Boileau

Shawinigan — Petite bombe dans le milieu touristique régional mardi matin, alors que Tourisme Mauricie a annoncé la nomination de Stéphane Boileau au poste de directeur général. En conséquence, Dominic Thibault devient coordonnateur de la Classique internationale de canots de la Mauricie à compter du 1er janvier.

Tourisme Mauricie avait annoncé le départ de sa directrice générale, Geneviève Boivin, en juin dernier. Après un intérim assumé par Serge Bouchard, l’organisme a pigé dans la cour de la Classique internationale de canots pour poursuivre son développement. M. Boileau entre officiellement en fonction le 6 janvier.

Donald Desrochers, président du conseil d’administration de Tourisme Mauricie, paraît très fier de cette prise. Après avoir assumé la direction du FestiVoix et de la Classique internationale de canots de la Mauricie, M. Boileau possède un bagage enviable de connaissances dans la milieu touristique régional. Ses priorités, au cours des prochaines années, seront particulièrement orientées vers la pénurie de main-d’oeuvre dans l’industrie touristique et la recherche d’un partenariat plus étroit avec les paliers de gouvernement supérieurs.

Du côté de la Classique internationale de canots de la Mauricie, son président, Yvon Laplante, estime que Dominic Thibault constituait un choix naturel pour devenir coordonnateur. Depuis cinq ans, il agissait à titre de directeur de compétition. Lui-même canotier depuis environ 16 ans, il souhaite poursuivre le développement de la compétition tout en assurant une saine gestion.

La direction de l’événement a profité de l’occasion pour rappeler que les billets de loterie Loto-Classique, lancée en septembre, demeurent disponibles jusqu’au tirage, le 18 décembre. L’organisation n’était pas en mesure de préciser, mardi matin, combien de billets parmi les 4000 en circulation avaient été vendus jusqu’à présent.

Précisons enfin que M. Boileau siégera dorénavant sur le conseil d’administration de la Classique internationale de canots de la Mauricie pour assurer une certaine continuité.