Toujours aucun plan pour évacuer le bateau échoué sur le lac Saint-Pierre

Tout porte à croire que le bateau-remorqueur, le Wilf Seymour, qui est échoué en plein centre du lac Saint-Pierre, à la hauteur de Louiseville, depuis le 25 décembre dernier le sera une nuit de plus, aucun plan n’ayant été élaboré par son propriétaire, l’entreprise McKeil Marine pour le sortir de l’eau.

Selon ce que rapporte Transports Canada, ce serait selon toute vraisemblance une défaillance électrique qui serait à l’origine de la déviation de l’embarcation qui propulsait alors une barge remplie de lingots d’aluminium. 

Cette défaillance serait toutefois réparée à l’heure actuelle. Rappelons que depuis quatre jours, des remorqueurs ont tenté à trois reprises de sortir l’embarcation de sa fâcheuse position, mais sans succès. Un plan alternatif pour retirer l’embarcation de sa fâcheuse position est actuellement en préparation du côté de son propriétaire, l’entreprise McKeil Marine. 

Il devra par la suite être approuvé par la Garde côtière canadienne et Transports Canada, en plus d’avoir l’appui d’autres ministères fédéraux et provinciaux.