Pierre Cécil

Pierre Cécil: l’histoire comme fil conducteur

Trois-Rivières — Pierre Cécil a récemment reçu rien de moins que la Médaille du Souverain pour les bénévoles, un titre qui lui a été décerné par nulle autre que la Gouverneure générale du Canada, Julie Payette.

C’est que notre Tête d’affiche a toujours levé la main quand venait le temps de valoriser l’histoire, surtout celle de la ville dans laquelle il est profondément enraciné, Trois-Rivières. M. Cécil a également embrassé une longue carrière militaire au Régiment de Trois-Rivières où il s’impliquera avec une énergie remarquable qui fera rayonner toute la ville de Trois-Rivières.

Depuis une trentaine d’années, il œuvre bénévolement à titre de vice-président au sein de la société d’histoire Appartenance Mauricie. Ce professeur d’histoire à la retraite, qui a notamment enseigné pendant 25 ans à l’école secondaire Chavigny, y organise notamment, depuis 22 ans, deux voyages à caractère historique ainsi que six conférences chaque année sur divers thèmes historiques.

Reconnu et apprécié pour son humour et son dynamisme, il est souvent le boute-en-train qui ajoute du piquant à ces diverses activités.

Au cours de son implication dans cet organisme, il a réussi à vendre un nombre record de 1200 calendriers. Il est également reconnu comme étant le meilleur recruteur de nouveaux membres.

Dès l’âge de 18 ans, Pierre Cécil se joint au Régiment de Trois-Rivières. Peu de temps après, il est accepté dans la Gendarmerie royale du Canada, mais ses études en histoire et son attachement pour Trois-Rivières changeront finalement ses plans. Il passera plutôt 25 ans dans la milice, comme officier au Régiment de Trois-Rivières, en plus de son travail en enseignement. La vie disciplinée des militaires et l’entraînement l’attirent. Il y travaillera deux fins de semaine par mois, un à deux soirs par semaine et même en été, malgré sa tâche d’enseignant. «J’y suis encore», dit-il fièrement.

M. Cécil s’implique dans le Musée militaire et il a contribué à démarrer, il y moins de trois ans, l’Ordre de l’étoile du Régiment de Trois-Rivières, un groupe d’une cinquantaine de personnes bien en vue dans la région dont l’objectif est de donner de la visibilité au Régiment qui aura 150 ans en 2021, souligne-t-il.

Alors que Pierre Cécil était lieutenant-colonel du 12e Régiment blindé de Trois-Rivières, fonction qu’il occupera pendant plus de cinq ans, il raflera trois prestigieux trophées pour le meilleur régiment au Québec et au Canada, soit les trophées Ross, Buchanan et Worthington. Ces honneurs rejaillissent sur Trois-Rivières, une ville qu’il considère comme «La Mecque de l’histoire au Québec».

De 1999 à 2009, le lieutenant-colonel Pierre Cécil agira également comme aide de camp pour la lieutenante-gouverneure du Québec, Lise Thibault.

«Le fil conducteur de ma vie, c’est l’histoire», souligne M. Cécil. Au cours de ses années d’enseignement, «j’ai été 15 ans secrétaire et recruteur de la Société des professeurs d’histoire du Québec», illustre-t-il.

Pendant 19 ans, il fut également membre du conseil d’administration de la Fédération des sociétés d’histoire. On se demande où notre Tête d’affiche a pris tout son temps pour multiplier ainsi ses implications.

C’est qu’en enseignement, il ne donne pas sa place non plus. Pendant 6 ans, Pierre Cécil a participé à la préparation de l’examen provincial de 4e secondaire en histoire nationale. Il sera, pendant trois ans, le seul responsable de ces examens destinés à quelque 65 000 élèves.

Pierre Cécil est un homme qui a constamment besoin d’apprendre et de découvrir et comme en témoigne sa vie, il a également le feu sacré quand vient le temps de faire connaître l’histoire, une passion qui l’anime depuis toujours. «Ce n’est pas une mission que je me suis donnée, mais j’aime partager mes connaissances», dit-il.

Doit-on s’étonner qu’il s’implique également depuis 23 ans comme guide lors de visites de la ville de Trois-Rivières organisées par Tourisme Trois-Rivières, un service qu’il se fait un plaisir de rendre bénévolement, également, pour diverses organisations intéressées par l’histoire.