Tête d'affiche

Tissés serrés pour la vie

Perdre son père qu’on aime est un passage difficile à traverser, surtout quand c’est le cancer qui vient le chercher, mais quand une famille est tissée serrée comme les Trudel, c’est un motif pour se rapprocher encore plus.

En décembre 2007, peu de temps avant Noël, René Trudel a eu une bien mauvaise nouvelle à annoncer à ses proches au sujet de sa santé. Malgré les interventions médicales, six mois plus tard, à l’aube de ses 53 ans, sa bataille contre le cancer était perdue pour de bon.

Tête d'affiche

341 000 $ pour Marie-Michèle et tous les autres

SAINT-BONIFACE — Chaque année, depuis 19 ans, Jean Bernier organise un événement qui mobilise sa municipalité. C’est le traditionnel souper spaghetti du printemps au profit d’Opération Enfant Soleil. Et chaque année, la salle se remplit à sa pleine capacité de 350 convives. Pas moins de 70 commanditaires, presque tous de Saint-Boniface, y contribuent.

«C’est maintenant comme un téléthon. Les gens font des collectes de fonds chacun de leur côté et apportent le résultat de leur collecte au souper», dit-il. L’activité avait rapporté 4300 $ lors de sa première édition. L’an passé, le montant était passé à 30 000 $. M. Bernier peut se féliciter d’avoir ainsi récolté rien de moins que 341 000 $ en 19 ans pour l’Opération Enfant Soleil.

Actualités

Une saine habitude... de dynamiser son milieu

NICOLET — Le 27 mai prochain, ils seront plusieurs centaines à participer au Triathlon Nitek Laser de Nicolet et ce, au grand plaisir du président de l’entreprise commanditaire, François Dubuc.

Il est particulièrement fier que le Triathlon Nitek Laser de Nicolet ait été sacré Événement de l’année dans la catégorie 800 participants et moins par Triathlon Québec et ce, pour une deuxième année consécutive. C’est du jamais vu que ce prix soit remis deux fois de suite à une même organisation. D’où sa grande reconnaissance envers les nombreux bénévoles.

Tête d'affiche

La santé en plein air

LOUISEVILLE — «L’esprit de communauté est important. On est dans une petite région et c’est ce qui fait notre force, les gens se serrent les coudes. Ça donne le goût de faire des projets et de s’impliquer.»

Nicole Lebel a les yeux qui brillent et le sourire fendu jusqu’aux oreilles lorsqu’elle raconte son expédition en Équateur, une activité caritative réalisée par sept participants au profit de la Fondation Santé MRC Maskinongé. L’activité qui s’est tenue en janvier a permis d’amasser 32 000 $.

Tête d'affiche

Un modèle pour les jeunes Atikamekws

Michel Biroté habite à Trois-Rivières depuis près de 5 ans. Il n’a eu d’autre choix que de quitter Wemotaci pour aider son fils qui avait besoin de dialyse et même d’un rein neuf pour survivre. Le jeune homme est bien tiré d’affaire aujourd’hui et songe même à un retour aux études. Michel Biroté, lui, veut retourner dès cet été à Wemotaci.

Son départ va chagriner beaucoup de jeunes Atikamekws qui fréquentent le Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières. Michel Biroté est en effet un guide précieux pour eux. «Je vais m’ennuyer, mais je vais revenir de temps en temps», promet-il.

Tête d'affiche

«Mon salaire, c’est le sourire des jeunes»

Âgée de 26 ans, Isabelle Bédard a déjà un curriculum vitae bien garni. Engagée auprès des jeunes, elle souhaite leur transmettre sa passion pour la culture.

Pour la deuxième année, elle travaille au sein de l’école Paul-Le Jeune de Saint-Tite à titre de technicienne en loisirs. Ses tâches consistent à s’occuper de la vie étudiante, notamment des aspects socioculturels ainsi que des dossiers de finissants, des spectacles et des fêtes thématiques. Pour les élèves, elle est maintenant considérée comme une confidente, une amie.

Tête d'affiche

De la dignité dans la maladie

Annie Hardy n’est pas une commerçante comme les autres. Animée par une volonté inébranlable d’aider les femmes atteintes du cancer du sein, la propriétaire de la boutique Belles de nuit Belles de jour souhaite qu’elles se sentent belles et dignes même après l’épreuve de la mastectomie. Quelques jours après avoir remporté sa croisade pour faire rembourser entièrement par Québec l’achat de prothèses mammaires externes, notre tête d’affiche a lancé la Fondation mastectomie du Québec pour épauler ces femmes qui luttent contre la maladie.

Lorsqu’elle a pris la relève de la boutique de lingerie féminine Belles de nuit il y a dix ans, Annie Hardy ne se doutait pas qu’elle serait autant touchée par les ravages du cancer du sein. Ayant fait la promesse d’aider les femmes touchées par le cancer à sa tante Évelyne, emportée par la maladie, Annie Hardy ne pouvait rester les bras croisés.

Tête d'affiche

Le bénévolat, de la musique à ses oreilles

LOUISEVILLE — Pour Lisette Leblanc Landry, le mot bénévolat sonne comme de la musique à ses oreilles.

Née à Louiseville, Lisette Leblanc Landry accumule les implications bénévoles depuis pratiquement son enfance. Tout le monde ou presque connaît cette citoyenne engagée.

Tête d'affiche

«J’aime les gens»

BÉCANCOUR — Louise Labbée, c’est ce genre de personne qui carbure au bénévolat. «J’aime les gens», dit-elle.

Grande bénévole de la Ville de Bécancour (1998), médaillée du Service méritoire de la Croix-Rouge du Québec (2001), médaillée du Lieutenant-gouverneur du Québec (2017), vice-présidente du Centre de la Biodiversité, présidente de l’APPUI pour les proches aidants, ancienne conseillère municipale à Bécancour, ancienne marguillière, Fille d’Isabelle, on ne compte plus les implications de cette dame et les honneurs reçus pour l’aide apportée aux bonnes causes dans son milieu.