Des pluies torrentielles devraient s’abattre sur la Mauricie et le Centre-du-Québec toute la nuit, mardi, et se poursuivre jusqu’à mercredi matin.
Des pluies torrentielles devraient s’abattre sur la Mauricie et le Centre-du-Québec toute la nuit, mardi, et se poursuivre jusqu’à mercredi matin.

Tempête Isaias: la région parmi les plus touchées

La Presse canadienne
Pierrick Pichette
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Environnement Canada prévoit que l’ouragan Isaias, devenu tempête tropicale aux États-Unis, devrait apporter du vent et de fortes pluies dans plusieurs régions de la province, dont la Mauricie et le Centre-du-Québec, mardi soir et mercredi.

Précisément, entre 30 et 50 mm d’eau sont attendus sur le territoire. La pluie devrait se poursuivre tout au long de la nuit, mardi, pour prendre fin tôt mercredi matin.

Selon les informations fournies par le météorologue chez Environnement Canada Jean-Philippe Bégin, cette forte quantité de précipitations pourrait causer des inondations de faible envergure dans les zones où l’écoulement de l’eau fait défaut.

Il est à noter que la région ne ferait pas partie des secteurs recevant la plus grande quantité de pluie. La Montérégie, l’Estrie, Québec et Charlevoix se rapprocheraient effectivement un peu plus du 50 mm que la Mauricie et le Centre-du-Québec.

La tempête tropicale se trouvait mardi matin au large de Wilmington, en Caroline du Nord, avec des vents soutenus atteignant jusqu’à 130 km/h.

Le Centre de prévision des ouragans d’Environnement Canada estimait mardi matin qu’Isaias, devenue tempête post-tropicale, passerait par la Montérégie et les Cantons de l’Est dans la soirée et atteindrait la région de Québec mercredi matin. La tempête devrait poursuivre sa route vers le nord-est avant d’aller mourir au Labrador jeudi matin.

La tempête tropicale Isaias a provoqué des tornades et déversé de fortes pluies le long de la côte est des États-Unis mardi, après avoir touché terre, sous la forme d’un ouragan, en Caroline du Nord. Elle a détruit des bateaux dans cet État et provoqué des inondations et des incendies qui ont déplacé des dizaines de personnes. Au moins une personne a été tuée lorsqu’une tornade a frappé un parc de maisons mobiles.

Une douzaine d’heures après avoir touché terre, Isaias s’accompagnait toujours de vents de 110 km/h mardi matin. La tempête tropicale progressait en direction nord-nord-est à une vitesse de 56 km/h.

«Des inondations urbaines potentiellement mortelles sont possibles mardi à Washington, à Baltimore et ailleurs le long du corridor de l’autoroute I-95 et juste à l’ouest», prévenait le Centre national des ouragans.