Même les cliniques de l’UQTR seront fermées.

Tempête hivernale: l’UQTR et la CS de l'Énergie ferment pour la journée

TROIS-RIVIÈRES — Les conditions de tempête hivernale annoncées pour la journée de jeudi ont poussé l’Université du Québec à Trois-Rivières, le Séminaire Sainte-Marie de Shawinigan et la Commission scolaire de l’Énergie à prendre la décision, mercredi, de fermer leurs établissements.

Après avoir suspendu ses activités le 7 février, sur le coup de midi, l’UQTR s’y prend cette fois d’avance en annonçant la suspension des activités pour toute la journée de jeudi. 

Le responsable des communications à l’UQTR, Jean-François Hinse, n’a pu indiquer si l’annonce d’une fermeture temporaire de l’Université pour cause de tempête a déjà eu lieu à l’avance, dans l’histoire de l’UQTR. «Je ne suis pas là depuis 1969, mais je suis là depuis 8 ans et c’est la première fois», dit-il.

Le fermeture comprend autant le campus de Trois-Rivières que celui de Drummondville, de même que les centres universitaires de Joliette, l’Assomption, Longueuil, Québec, Saint-Hyacinthe, Salaberry-de-Valleyfield, Sorel-Tracy, Terrebonne, Vaudreuil-Dorion et Victoriaville.

Si un examen était prévu jeudi, une reprise sera organisée à une date ultérieure à l’intérieur de l’horaire de cours prévu.

Si une activité de laboratoire était prévue, une reprise sera convenue entre les étudiants et les enseignants. Même chose pour les activités de stage au sein des cliniques universitaires. Les étudiants doivent toutefois contacter leur superviseur de stage dans le milieu afin de convenir du maintien ou non de l’activité.

Les enseignants devront convenir des modalités de récupération des cours afin de couvrir la matière prévue au plan de cours.

Les clients des diverses cliniques universitaires devront prendre de nouveaux rendez-vous puisque les cliniques ne seront pas ouvertes jeudi.

Du côté de la Commission scolaire de l’Énergie, la décision vise les écoles, les services de garde, le centre d’éducation des adultes, le centre de formation professionnelle et l’école forestière de La Tuque.

La Commission scolaire du Chemin-du-Roy a indiqué au Nouvelliste, mercredi après-midi, qu’elle était en attente d’une décision.

Du côté de la Commission scolaire de la Riveraine, il faut surveiller le site web sous l’onglet «Information fermeture». En fin d’après-midi, mercredi, aucune fermeture n’était encore annoncée.

Avec la collaboration de Mathieu Lamothe