Marise Bachand, professeure d’histoire américaine à l’UQTR.
Marise Bachand, professeure d’histoire américaine à l’UQTR.

Table ronde sur les élections américaines à l’UQTR

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Des experts en politique américaine ont pris la plateforme Zoom d’assaut mardi soir afin de dresser le bilan du premier mandat du président sortant Donald Trump et réfléchir au rôle des États-Unis dans le monde. Une conversation d’un peu plus de deux heures qui a dressé un portrait peu reluisant des quatre dernières années au sud de la frontière.

Les professeurs Marise Bachand, professeure d’histoire américaine à l’UQTR, Jonas Campion, professeur d’histoire européenne à l’UQTR et Francis Langlois, enseignant au Cégep de Trois-Rivières et membre de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, ont abordé plusieurs aspects, dont l’essence du personnage que représente Donald Trump et les relations internationales des États-Unis avec le reste du monde.

La discussion, présentée devant étudiants et membres de la communauté, a suscité l’intérêt puisque bon nombre de questions ont été adressées aux experts, notamment sur les manières de l’homme d’affaires devenu président.

Les experts se sont également prononcés sur la propension de Trump à vouloir rester au pouvoir même s’il perd l’élection, une crainte qui a été formulée par plusieurs au cours des dernières semaines.

Il a également été question de la possibilité qu’une guerre civile éclate à la suite du résultat du scrutin, un élément qui connaîtrait une ampleur importante.

La présence des femmes comme actrices politiques sur la scène fédérale américaine a aussi occupé une part des échanges dans l’ambiance politique actuelle aux États-Unis, mais également dans l’histoire du pays.

En guise de conclusion, les protagonistes ont témoigné de leur curiosité à voir les résultats qui détermineront l’avenir de la puissance mondiale pour les quatre prochaines années.