Saint-Stanislas a enfin un maire, un mois après toutes les autres municipalités.

Sylvain Déry élu maire... un mois plus tard

Saint-Stanislas — Alors que les élections municipales sont maintenant chose du passé depuis près d’un mois, les citoyens de Saint-Stanislas étaient pour leur part appelés aux urnes ce dimanche, afin d’élire leur nouveau maire. C’est Sylvain Déry qui a remporté les honneurs avec une forte majorité de près de 78 % des voix contre son adversaire Anne-Marie Lafontaine.

Le nouveau maire a ainsi recueilli la confiance de 451 citoyens.


Anne-Marie Lafontaine a récolté 22 % des voix.

Au total, 582 électeurs se sont prévalus de leur droit de vote pour un taux de participation de 62 %. Dimanche dernier, 14 % des électeurs de cette petite municipalité de 1000 habitants s’étaient rendu aux urnes, lors du vote par anticipation. Il aura toutefois fallu attendre en fin de soirée dimanche avant d’avoir les résultats finaux. 

«Je suis bien heureux des résultats. Évidemment je ne pensais pas l’emporter avec une aussi grande majorité, mais à la suite de ces résultats,ça prouve que ma présence en tant que maire est légitime», a soutenu le nouveau maire de Saint-Stanislas, alors qu’il venait de prendre connaissance des résultats.

Pour sa part, Anne-Marie Lafontaine a reçu l’appui de 129 citoyens, soit 22 % des voix. Un résultat qu’elle a toutefois accueilli avec sérénité. 

«La démocratie a parlé et je respecte le choix des citoyens. Je suis par ailleurs satisfaite de la campagne que j’ai menée et au final, tout ce que moi et M. Déry souhaitions, c’était que notre municipalité soit gérée par une équipe et non par un fonctionnaire, donc c’est mission accomplie», a-t-elle soutenue.

Même s’il y a plus d’un mois, personne ne semblait intéressé à briguer la mairie de la municipalité de Saint-Stanislas, c’est une course à deux que se sont livrés Sylvain Déry et Anne-Marie Lafontaine. 

Des plans plein la tête

À peine élu, le nouveau maire avoue avoir des idées plein la tête pour ces citoyens. Si le dossier du pont et du déménagement du parc sportif lui tiennent particulièrement à cœur, sa priorité numéro un pour les prochains jours consiste toutefois à rencontrer le nouveau conseil déjà en place depuis un mois.

«Puisque sur sept personnes, il y a cinq nouveaux, je vais commencer par aller les rencontrer pour qu’on apprenne à mieux se connaître et après on va commencer à travailler sur des dossiers», soutient M. Déry.

Rappelons que lors de la fin de période de mise en candidature pour les élections municipales qui se terminait le 6 octobre dernier, personne n’avait manifesté d’intérêt pour ce poste. En raison du dépassement de délais, l’élection a dû être remise au 3 décembre.

Après avoir constaté qu’aucun candidat ne s’était manifesté pour briguer la mairie, Sylvain Déry, l’ancien président de la Caisse de la Moraine et maintenant dirigeant au conseil d’administration de la caisse de Mékinac-Des Chenaux a fait le choix de se lancer dans la course à la mairie de Saint-Stanislas, le 23 octobre dernier. 

La seconde candidate, Anne-Marie Lafontaine, une dame très connue de son milieu grâce à son implication au parc de la rivière Batiscan et au CPE Flocons de rêve, s’était quant à elle lancée dans la course quelques jours après son adversaire, soit le 28 octobre.

La mairesse sortante, Lise Déry avait pour sa part décidé de quitter son poste pour redevenir conseillère, elle qui avait succédé au maire Alain Guillemette, décédé en fonction en novembre 2015. 

Les six conseillers municipaux ont quant à eux été élus sans opposition, le 5 novembre dernier. Les citoyens n’avaient donc pas eu besoin de se rendre aux urnes.

Le poste 1 est ainsi détenu par Lucie Jacob, le poste 2 par Yves Bédard, le poste 3 par Lise Déry, le poste 4 par Lorraine Boisvert, le poste 5 pas Paul Goyette et le poste 6 par Dominique Cossette qui a été réélue.