Surplus de 1,1 M$ à Bécancour en 2019

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
BÉCANCOUR — À la lumière du rapport financier 2019 déposé lors de la dernière séance du conseil municipal de Bécancour, la Ville a réalisé un excédent de 1 077 389 $ sur des prévisions budgétaires de plus de 29 millions de dollars, ce qui représente un résultat similaire à celui de 2018.

Ce surplus prend en compte la part municipale des travaux réalisés dans le projet de construction de la fibre optique, soit 2 417 312 $. D’ailleurs, ce dossier influencera l’atteinte de l’objectif fixé par le maire Jean-Guy Dubois qui, à la fin de son mandat l’an prochain, veut une dette inférieure à 50 millions de dollars «tout en continuant à développer et à investir». En 2019, elle était de l’ordre de 52,7 millions de dollars.

«Une chose qui joue un rôle majeur là-dedans, c’est le comportement de la fibre optique. Pour nous autres, c’est quand même un budget de sept millions pour la partie de la Ville. Dépendamment de la façon qu’on va gérer par rapport à l’endettement qui est lié à ça et aux revenus qui vont couvrir ou non les frais liés à cette dette-là, ça peut avoir un impact majeur», souligne-t-il.

Les revenus ont été supérieurs de 1 994 437 $, pour atteindre près de 31,1 millions de dollars. À eux seuls, les droits de mutation ont rapporté des revenus additionnels de 332 000 dollars, entre autres, à la suite de la vente de Sural à Alubar.

Quant aux taxes foncières générales, elles ont augmenté de près de 244 000 dollars. «C’est une croissance modeste, mais tout de même à la hausse. On bâtit 80 à 100 maisons par année, ça finit par donner des résultats à la longue. En 2019, on a eu 83 constructions neuves contre 58 en 2018», a commenté M. Dubois tout en indiquant que le rôle d’évaluation foncière avait augmenté de 1,7 %, pour se situer à plus de 1,8 milliard de dollars.

Finalement, les dépenses de près de quatre millions de dollars réalisées en hygiène du milieu font en sorte que pas moins de 14 millions de dollars ont été consacrés à ce poste budgétaire en trois ans. « Je ne pense pas qu’on ait de fuite dans les prochaines semaines», a-t-il lancé en conclusion.