Le derby démolition a remporté un succès monstre, selon les organisateurs du festival.

Succès monstre pour le derby démolition

Louiseville — Même si la grisaille cachait dimanche le ciel mauricien, les deux premières journées du 40e Festival de la galette de sarrasin de Louiseville se sont passées comme sur des roulettes, avec un succès monstre en prime pour le derby démolition de samedi, une nouveauté pour l’événement.

«Les estrades étaient pleines et ça débordait, se réjouit le président du festival, André Auger. On se croisait les doigts vu que c’était la première fois, mais on a eu des gens de l’extérieur en masse. C’est sûr que le derby sera de retour l’an prochain!»

M. Auger croit même possible que le nombre de festivaliers présents samedi batte un record. Quant à savoir si ce record s’étendra à la fréquentation totale du festival, la réponse dépend de la météo de la semaine qui s’amorce.

La foule était au rendez-vous dans les rues de Louiseville, samedi, pour le 40e du Festival de la galette de sarrasin.

«C’est toujours la température qui nous mène, poursuit M. Auger. On n’a pas eu beaucoup de soleil, mais il ne pleut pas, c’est une belle température pour se promener. Mais s’il fait beau la fin de semaine prochaine prochaine, ça pourrait être une année record.»

Il reste à voir si les prévisions météorologiques annoncées se concrétisent. De la pluie intermittente et des averses sont annoncées pour mardi, jeudi et samedi, d’après Environnement Canada. Or, la seconde fin de semaine de l’événement sera cruciale puisque la parade attire généralement beaucoup de monde, jusqu’à 125 000 festivaliers, selon l’organisation.

Le festival devra par ailleurs prendre un congé forcé lundi, en raison des élections. Il ne s’agira toutefois pas d’un handicap majeur pour le succès de l’événement, puisque seule une activité de promotion était prévue, selon M. Auger.

La place de la famille fait fureur

Une autre nouveauté de cette 40e édition, la Place de la famille, a elle aussi remporté un franc succès auprès des festivaliers venus à Louiseville avec leurs enfants. Situé sur le site de l’ancien restaurant El Greco, cet espace a été aménagé notamment avec quatre jeux gonflables, une estrade pour présenter des pièces de théâtre aux plus jeunes et un kiosque de bricolage. «C’est un endroit sécuritaire, clôturé, pour que les enfants puissent se dégourdir et que les parents puissent souffler, explique M. Auger. C’est une belle place, ça manquait à l’événement.»