Subvention au Carrefour jeunesse emploi

SHAWINIGAN — Le conseil municipal vient d’autoriser une subvention de 13 000 $ au Carrefour jeunesse emploi de Shawinigan, incluant un montant de 3000 $ spécifiquement destiné au projet Place aux jeunes.

Parc de la Rivière-Grand-Mère

Lors de la dernière séance publique du conseil municipal, le président de la Corporation du parc de la Rivière-Grand-Mère, Louis Tremblay, est venu sensibiliser les élus à deux éléments importants pour l’avenir de ces lieux.

Dans le cadre des travaux de dragage l’an dernier, l’île a été dépouillée de l’enrochement qui la protégeait. M. Tremblay craint que les problèmes d’ensablement s’accentuent dans ces conditions.

Le montant de 100 000 $ pour la réfection et l’automatisation du barrage, prévu dans le dernier programme triennal d’immobilisation, pourrait sans doute aider. Le maire, Michel Angers, assure que cet élément sera analysé.

Il s’est toutefois montré moins ouvert, à court terme, à la construction d’un nouveau chalet pour desservir les utilisateurs. M. Tremblay déplore que cet élément ne soit pas compris dans le dernier PTI.

Le maire a rétorqué qu’il existait plusieurs besoins ailleurs à Shawinigan à court terme, en mentionnant que si un nouveau chalet sera sans doute construit un jour au parc de la Rivière-Grand-Mère, il ne pouvait donner d’échéancier pour le moment.

Insectes piqueurs

Trois citoyens ont pris la parole lors de la dernière séance publique afin de connaître la position du conseil municipal à la suite de la présentation de la biologiste Annie Raymond sur les conséquences du contrôle des insectes piqueurs sur le territoire.

Le maire, Michel Angers, ne participait pas à cette rencontre. Les élus ont toutefois obtenu un rapport d’un fonctionnaire municipal et des deux conseillers présents, Claude Grenier et Jacinthe Campagna.

Or, M. Angers indique que sans contre-indication de Santé Canada et du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, il ne voit pas pourquoi la Ville changerait sa politique à ce sujet. Il ne constate également pas de grand mouvement populaire qui puisse remettre cette orientation en question.

En conséquence, il ne voit pas pourquoi il priverait les citoyens de ce service. Rappelons que GDG Environnement assumera à nouveau ce mandat en 2020, au montant de 827 000 $. Les Shawiniganais financent cette dépense avec une contribution spéciale de 39,75 $ sur leur compte de taxes.

Appui à la CAVP

Le conseil municipal de Shawinigan vient d’adopter une résolution d’appui à la Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite en Mauricie dans ses démarches.

Dans son préambule, la Ville déclare avoir subi des pertes financières «importantes» en raison de la réduction de valeurs de près de 70 propriétés sur son territoire, en raison de la présence de pyrrhotite dans leurs fondations. Elle souligne également que «l’ampleur de ce sinistre dépasse largement les moyens de la Ville».

Elle confirme ainsi son appui à la CAVP dans sa sollicitation de sommes supplémentaires auprès du gouvernement fédéral pour faire face à cette crise qui sévit sur son territoire depuis 2008. La CAVP sollicitera également les gouvernements fédéral et provincial pour trouver des solutions pour faire avancer ce dossier.

Observatrice

Le conseil municipal de Shawinigan vient de désigner la conseillère du district de la Rivière, Nancy Déziel, à titre de représentante de la Ville comme observatrice sur la Table des élus de la Mauricie.

Subventions

Le comité exécutif de la Ville de Shawinigan vient d’accorder des aides financières de 200 $ aux Demois’Ailes, de 250 $ au Centre Roland-Bertrand, de 1000 $ au Noel du pauvre, de 1000 $ au Centre d’action bénévole de Grand-Mère, de 1500 $ au Grenier du sport de Grand-Mère, de 250 $ au Hockey mineur de Shawinigan, de 476 $ à l’Association pour la protection de l’environnement au lac Chrétien, de 1000 $ à Centraide Mauricie, de 500 $ au centre d’action bénévole Trait d’Union, de 1000 $ à la fabrique de la paroisse de Sainte-Marie-de-l’Incarnation (communauté Saint-Georges), de 1500 $ à l’Âge d’or Saint-Gérard-des-Laurentides et de 10 000 $ à l’Avant-Show.

Centre des arts

Le comité exécutif vient d’autoriser l’achat de quatre projecteurs pour le Centre des arts de Shawinigan auprès de l’entreprise Solotech, pour un montant total de 73 462 $. Les élus ont également décrété un emprunt maximal de 196 650 $ au fonds de roulement pour l’achat de divers équipements pour son principal lieu de diffusion culturelle.