Steve Michaud

Steve Michaud comparaît

TROIS-RIVIÈRES — Steve Michaud, cet individu de 39 ans qui était recherché depuis une semaine par les policiers pour une agression armée et un incendie, a été arrêté, mardi, en fin de journée.

Il a comparu, mercredi, au palais de justice de Trois-Rivières. Sept accusations ont formellement été portées contre lui, c’est-à-dire voies de fait et voies de fait causant des lésions corporelles contre une femme, voies de fait armées d’un couteau et voies de fait causant des lésions corporelles contre un homme, menaces de mort contre ces deux mêmes personnes, introduction par effraction dans une résidence de Trois-Rivières-Ouest afin d’y commettre des voies de fait et enfin, incendie criminel.  
Compte tenu de la nature des crimes qui lui sont reprochés et de ses antécédents, la Couronne s’est objectée à sa remise en liberté. Son enquête sur caution a été fixée au 18 mai.
Le 4 mai, les policiers s’étaient rendus à un immeuble de six logements de la rue Notre-Dame Ouest pour une altercation entre trois personnes. À leur arrivée, ils avaient constaté un incendie. Le feu avait lourdement endommagé l’immeuble, ce qui avait forcé l’évacuation de huit personnes.
Le 9 mai, un mandat d’arrestation avait été émis contre Steve Michaud pour l’incendie criminel et l’agression armée. Dans le communiqué envoyé aux médias, on précisait aussi que Michaud était recherché pour des manquements à sa libération conditionnelle fédérale et ce, depuis février 2017. Une mise en garde avait été faite à l’effet qu’il pourrait justement être en possession d’un couteau.