Mario et Gilles Veillette, copropriétaires d’Albert Veillette & Fils.
Mario et Gilles Veillette, copropriétaires d’Albert Veillette & Fils.

Steaks à Veillette: Baie-Comeau se défend

Marc-André Pelletier
Marc-André Pelletier
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Saint-Tite — La Ville de Baie-Comeau réagit à la dénonciation effectuée par le copropriétaire de l’entreprise Albert Veillette & Fils à savoir que la boucherie de Saint-Tite ne serait pas la bienvenue sur le territoire de la municipalité de la Côte-Nord.

Rappelons que mardi, Gilles Veillette déplorait que le maire de Baie-Comeau Yves Montigny se servait de son pouvoir de maire pour décourager les entreprises de l’extérieur de faire commerce chez lui.

La Ville assure que son maire n’a pas voulu blesser l’entreprise de la MRC de Mékinac. «Soyons clairs: Albert Veillette & Fils peut livrer à Baie-Comeau. Il y a peut-être eu ambiguïté sur certains éléments, mais pour nous, ça a toujours été clair qu’il n’y avait pas d’ambiguïté là-dessus», signale Mathieu Pineault, coordonnateur aux communications à la Ville de Baie-Comeau.

Il soutient toutefois qu’il s’agit d’un «cas d’exception» de permettre à une entreprise d’ailleurs de s’installer dans un stationnement municipal pour y distribuer ses produits.

Monsieur Pineault souligne également qu’il a fallu préciser certains éléments de la réglementation sur le commerce avec la représentante d’Albert Veillette & Fils à Baie-Comeau, Julie Plourde.

«Il a fallu clarifier les choses avec la boucherie pour mettre les choses au clair. Il peut y avoir de la livraison, mais pas de sollicitation.»

Concernant de possibles démarches judiciaires avancées par Gilles Veillette la veille, le coordonnateur aux communications se fait prudent.

Une rencontre était prévue mercredi après-midi entre les différents services impliqués de la Ville pour échanger sur les pistes de solutions possibles. «On va rappeler M. Veillette, mais on veut discuter entre nous avant», insiste-t-il.

Par ailleurs, invitée à réagir à la tourmente, la mairesse de Saint-Tite Annie Pronovost n’a pas l’intention d’interpeller son homologue Montigny.

«Je vais me contenter de dire que Veillette, c’est une sommité. Leurs steaks sont en demande partout. C’est une entreprise dont nous sommes fiers.»