Voici à quoi ressemblera le nouveau chalet de service de la Station plein air Val-Mauricie.

Station plein air Val-Mauricie: un million $ pour un nouveau chalet de service

Shawinigan — Le conseil municipal de Shawinigan a confirmé l’octroi d’un contrat de 1,031 million $ à l’entreprise Paul-A. Bisson pour la construction du nouveau chalet de service à la Station plein air Val-Mauricie, lors de la séance régulière de mardi soir. Seul bémol, l’assureur n’épongera pas entièrement la facture, de sorte que les élus ont dû décréter un emprunt au fonds de roulement pour compléter le montage financier.

Le précédent chalet de service est disparu sous les cendres d’un violent incendie, en mai 2018. Le conseil municipal avait rapidement décidé de rebâtir de nouvelles installations. Toutefois, les habitués de ski alpin et de descente sur tubes ont vécu le dernier hiver dans des roulottes de chantier en attendant la construction, qui devrait s’amorcer au cours des prochains jours.

À la suite de cet incendie, la Ville de Shawinigan a touché 815 643 $ de son assureur. Il manquait ainsi 267 327 $ pour honorer la facture totale et les élus ont décidé d’emprunter ce montant au fonds de roulement sur une période de dix ans.

Dans son dernier programme triennal d’immobilisation adopté en décembre, la Ville de Shawinigan prévoyait un montant de 1,5 million $ pour la reconstruction de ce chalet de service. L’offre de Paul-A. Bisson, retenue parmi cinq soumissionnaires, entrait donc parfaitement dans le cadre financier, mais le maire reconnaît que le conseil municipal s’attendait à une contribution plus généreuse de l’assureur.

«J’aurais probablement aimé avoir plus d’argent, mais c’est le montant qu’ils nous ont donné», résume Michel Angers. «Le projet initial était beaucoup plus cher. Des citoyens nous ont interpellés sur le fait qu’ils souhaitaient une reconstruction. Nous l’avons donc fait le plus réduit possible, tout en étant de bonne qualité.»

«Si nous avions eu le montant qu’on anticipait, nous aurions pu couvrir le montant au complet», ajoute-t-il.

L’automne dernier, le comité exécutif avait accordé le contrat pour la fourniture des services professionnels en architecture pour les plans et devis du nouvel immeuble à BLH Architectes de Trois-Rivières, pour un montant de 42 950 $.