Éclipse lunaire du 27 septembre 2015 vue en région.

Spectacle céleste à voir dans la nuit du 20 au 21 janvier

Trois-Rivières — Phénomène plutôt rare, une éclipse totale de Lune sera observable depuis notre région dans la nuit du 20 au 21 janvier, si les conditions météorologiques le permettent.

Il faut que les « astres s’alignent » pour avoir droit au spectacle qu’y s’annonce. Phénomène associé à la pleine lune, l’éclipse lunaire se produit en effet lorsque la terre passe entre la lune et le soleil, notre satellite se trouve alors dans l’obscurité de l’ombre de la terre.

Il faut aussi pour pouvoir l’observer que le ciel soit dégagé. Or un ciel dégagé en janvier rime souvent avec températures glaciales. Pour Thomas Collin, du Club d’astronomie Jupiter de Trois-Rivières, cela vient parfois gâcher le plaisir : « l’observation est une activité où l’on bouge peu, les gens l’oublient et ont tendance à ne pas se vêtir en conséquence. Il faut s’habiller comme s’il faisait 10 degrés plus froid », conseille-t-il.

Pour M. Collin, la meilleure façon d’observer l’éclipse est de se munir d’une paire de jumelles : « le télescope ne rajoute pas grand-chose puisque la pleine lune n’offre pas beaucoup de contrastes à sa surface, vu sa luminosité. Les jumelles offrent une vue d’ensemble avantageuse », explique-t-il. Pour cet astronome amateur, l’intérêt du spectacle consiste au changement de luminosité observable dans le ciel lorsque la lune disparaît : « la Voie lactée va apparaître pendant l’éclipse, surtout si on est capable de s’éloigner d’un milieu trop éclairé », mentionne-t-il.

Il faut compter environ trois heures pour observer la totalité du phénomène selon M. Collin, la lune étant totalement « éclipsée » pendant environ une heure. L’éclipse du 20 janvier débutera à 22 h 33 pour atteindre son point culminant peu après minuit dans les premières minutes du 21 janvier.

Contrairement aux éclipses solaires, une éclipse lunaire peut être observée à l’œil nu sans danger. La prochaine éclipse totale de Lune observable dans nos régions ne se reproduira pas avant le 15 mai 2022.

À noter que l’Observatoire du Cégep de Trois-Rivières n’est pas ouvert au public durant la saison hivernale.