L’église de Sainte-Geneviève-de-Batiscan.

Spectacle-bénéfice pour les clochers à Sainte-Geneviève-de-Batiscan

SAINTE-GENEVIÈVE-DE-BATISCAN — La communauté de Sainte-Geneviève-de-Batiscan souhaite amasser des fonds pour l’entretien, l’éclairage et l’aménagement des clochers de l’église. La population est donc invitée à la soirée L’Esprit de clocher, Sainte-Geneviève en spectacle le 27 avril, à compter de 17 h 30.

Détruits lors d’un incendie en 1933, les deux grands clochers de l’église avaient été remplacés par deux clochers en forme de pavillons et surmontés chacun d’un toit à quatre pans évoquant les clochers du 19e siècle ou de France. Les trois cloches qu’on y trouve, Geneviève, Marie et Anne, sonnent les notes fa, sol et la et ont été bénies en 1938.

L’église avait été reconstruite, à partir des murs demeurés debout après l’incendie de 1933, selon des plans réalisés par l’architecte français Dom Bellot. Il s’agit d’une des premières églises au Québec à être bâtie à la façon de Dom Bellot.

Lors de cette activité-bénéfice, le groupe No Band, composé de musiciens de la place, interprétera des succès du rock classique. Des bouchées chaudes et froides seront servies.

Les billets, au coût de 20 $ pour les 18 ans et plus et gratuits pour les moins de 18 ans, seront disponibles au presbytère de Sainte-Geneviève les lundis et jeudis de même qu’au café Dep Le Gourmet et auprès des membres du No Band.