L’humidité cause des soucis pour achever la construction.

SPAM: retard prévu de plusieurs semaines

Trois-Rivières — Les travaux permettant d’ajouter une superficie de 17 000 pieds carrés aux locaux du boulevard Saint-Jean de la Société protectrice des animaux de la Mauricie accuseront un retard de plusieurs semaines.

La SPA Mauricie prévoyait en effet inaugurer ses installations dès le début de mois de novembre, mais à la lumière des dernières nouvelles, le président, Daniel Cournoyer, prévoit qu’il faudra attendre peut-être jusqu’à la fin de décembre avant de pouvoir couper le ruban.

Deux facteurs expliquent ce retard, dit-il, le premier étant la grève de grutiers qui a affecté les travaux, mais le pire ennemi du projet, depuis quelque temps, c’est la météo.

Le temps est en effet tellement humide que les dalles de béton n’en finissent plus de sécher. «Donc les revêtements de planchers ne collent pas», explique M. Cournoyer. «Comme on ne peut pas mettre le revêtement, on ne peut pas non plus installer le mobilier», ajoute-t-il.

«Sous réserve, je vous dirais donc qu’on ne pourra pas utiliser les lieux avant la fin de décembre.»

Malgré tout, le président de la SPA Mauricie se dit très satisfait des travaux qui ont pu être réalisés jusqu’à présent. «C’est du travail extraordinaire. C’est majestueux», a-t-il pu constater lors d’une récente visite de chantier.

Rappelons que le projet représente un investissement de 4,7 millions $ et permettra de tripler la superficie des installations de la SPA Mauricie.

Pas moins de 8500 pieds carrés seront dédiés à une aire d’adoption beaucoup plus conviviale que l’ancienne qui permettra de diminuer le stress des animaux. On y trouvera également une salle de chirurgie, des bureaux administratifs, des salles de rencontres, une salle de formation pouvant accueillir 50 personnes ainsi qu’une aire de repos pour les employés.

Grâce à ces nouveaux espaces, 150 petits animaux de plus pourront être accueillis.

Rappelons que la SPA de la Mauricie accueille et trouve un foyer aux animaux abandonnés grâce à son programme de médaille obligatoire pour tous les chats et chiens du territoire. Cette médaille est également le meilleur moyen pour favoriser le retour d’un animal perdu à son foyer.

D’autres activités de financement permettent à la SPA Mauricie de réaliser sa mission. C’est le cas du Gala bêtes de scène. La quatrième édition de l’événement a permis, le 3 novembre, d’amasser 30 000 $ pour la cause.

Le montant servira à acquérir de nouveaux équipements pour son département vétérinaire. Notons qu’à cette occasion, la SPA Mauricie avait lancé un concours, à l’approche de l’Halloween, visant à adopter un chat noir (ou noir et blanc) en échange d’une paire de billets pour le Gala. Tous les chats de cette couleur n’ont pas trouvé preneurs. Il en reste plusieurs dont on peut voir la description sur le site web de la SPA au www.spamauricie.com.

Daniel Cournoyer rappelle qu’avec ses futurs espaces, la SPAM a prévu de faire plus de places aux bénévoles en créant un programme qui permettra d’augmenter leur nombre.