Le groupe vocal Brise du Nord a dû annuler une pratique en raison du nombre de chanteurs qui étaient malades, tout comme une bonne partie des gens qui ont participé au souper-spaghetti. Une activité qui sert à renflouer les coffres de la troupe.

Souper-bénéfice à La Tuque: une plainte est déposée au MAPAQ

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) a confirmé au Nouvelliste, vendredi, qu'une plainte officielle avait finalement été déposée en lien avec le souper-spaghetti qui a mal tourné à La Tuque.
Le MAPAQ a mentionné que les informations allaient être vérifiées et que tout le nécessaire serait fait pour corriger la situation.
Le Nouvelliste a également appris qu'une personne qui a porté plainte a été contactée quelques instants après avoir soumis le formulaire au MAPAQ.
«La Santé publique m'a appelé en me disant que c'était le MAPAQ qui lui avait demandé de le faire. La personne m'a dit qu'ils travaillaient en collaboration dans ces dossiers d'intoxication alimentaire. La personne m'a posé des questions pendant une quinzaine de minutes. C'était une infirmière de la Santé publique», a souligné le citoyen qui désire garder l'anonymat.
Rappelons que pour financer ses activités, le groupe vocal Brise du Nord à La Tuque avait organisé un souper-spaghetti.
L'événement s'est toutefois transformé en film d'horreur quand plus de la moitié de la salle, soit une soixantaine de personnes, a manifesté avoir été malade, très malade même dans certains cas.
Les organisateurs s'expliquent encore bien mal ce qui s'est passé.