Sonia LeBel et Jean Boulet lors d'une annonce en mars dernier.
Sonia LeBel et Jean Boulet lors d'une annonce en mars dernier.

Sonia LeBel: une collaboratrice pour la relance selon Jean Boulet

TROIS-RIVIÈRES — En vue de préparer le gouvernement à une éventuelle deuxième vague de la COVID-19, le premier ministre, François Legault, a procédé à des ajustements aux responsabilités de certains de ses ministres, dont Sonia LeBel qui devient présidente du Conseil du trésor. Une nomination bien perçue par son collègue Jean Boulet.

« Le premier ministre lui a proposé un défi extrêmement intéressant et emballant et Sonia a évidemment mon appui total et elle a la capacité, le talent et les habiletés. C’est une personne extrêmement crédible, je suis convaincu qu’elle saura relever ces défis-là avec brio et compétence », a commenté le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

« Je pense que Sonia et moi, on va devenir des collaborateurs à tous ceux qui sont intéressés par la relance de notre économie locale et régionale », renchérit-il.

Celui-ci rappelle qu’en contexte post-pandémique, il faut penser de plus en plus à la relance de l’économie partout au Québec. « Ça s’inscrit dans la volonté des partenaires du marché du travail ici à Trois-Rivières de faire les choses différemment », ajoute le ministre régional.

Selon le nouveau président de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, Jean Pellerin, l’arrivée de Sonia LeBel au Conseil du trésor est « une très bonne nouvelle pour la région ».

« On voit ce que Jean Boulet peut faire en tant que ministre du Travail et ministre régional, donc, l’ajout de Mme LeBel est très favorable pour la région. Toute l’aide dont on va pouvoir disposer va être la bienvenue. On compte sur Mme LeBel pour nous donner un coup de main de ce côté-là », a-t-il fait savoir.