Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et député de Trois-Rivires, et Alain Turcotte, président et éditeur du Nouvelliste, entourent Roger Lavergne, nommé Coup de coeur lors de la 18e soirée reconnaissance Tête d’affiche.

Soirée reconnaissance Tête d’affiche: coup de cœur pour Roger Lavergne [PHOTOS]

TROIS-RIVIÈRES — Organisation d’événements sportifs, implication dans l’organisation des Cataractes et soutien à l’épanouissement des enfants handicapés: Roger Lavergne a contribué à mettre du soleil dans la vie de bien des gens, à Shawinigan comme ailleurs dans la région. C’est pour cette raison qu’il a remporté le Coup de cœur du comité de sélection de la 18e soirée reconnaissance Tête d’affiche, qui avait lieu mardi soir à l’hôtel Gouverneur de Trois-Rivières.

«Je suis vraiment honoré, je ne m’attendais pas à ça! Avec la qualité de l’implication des gens qui étaient honorés ce soir, il y en a beaucoup d’autres qui méritaient ça! Je suis fier d’être de cette région, une région où on se tient, qui est dynamique, on le voit par la qualité des gens ce soir. Je suis privilégié de vivre ici», a réagi M. Lavergne, encore sous le coup de l’émotion après avoir reçu son prix.

Il faut dire que cette Tête d’affiche partage son temps entre l’entreprise familiale, les événements sportifs qu’il organise et les activités caritatives soutenues par la Fondation Fusée, dont il est le directeur. Dans le domaine du sport, il a organisé trois galas de boxe à Shawinigan, soit en 2005, 2006 et en 2018. Le plus récent gala, dont le clou du spectacle était le combat opposant Simon Kean à Adam Braidwood, a réuni 3500 personnes au Centre Gervais Auto de Shawinigan.

Carole Chevalier, présidente du conseil régional Mauricie pour le Mouvement Desjardins, Martin Francoeur, animateur de la soirée et éditorialiste au Nouvelliste, David Bélanger, directeur général des Caisses Desjardins des Trois-Rivières, Sonia LeBel, députée de Champlain, ministre de la Justice et ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean Boulet, député de Trois-Rivières, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Mauricie, Daniel McMahon, recteur de l’Université du Québec à Trois-Rivières, et Alain Turcotte, président et éditeur du Nouvelliste.

Roger Lavergne est également impliqué depuis plusieurs années comme actionnaire des Cataractes. Il a d’ailleurs contribué à l’organisation du tournoi de la Coupe Memorial, en 2012. Il a aussi joué un rôle incontournable dans l’organisation de deux Classiques hivernales dans la région, la première en 2014 et la seconde en février dernier.

En tant que directeur de la Fondation Fusée, M. Lavergne permet à des enfants vivant avec un handicap de pratiquer un sport malgré leur limitation, une cause qui lui tient particulièrement à cœur. La Fondation s’est entre autres associée à la station de ski Vallée du parc, la Fondation des sports adaptés et Ski adapté Mauricie, pour leur permettre de goûter aux joies des sports d’hiver.

Qu’est-ce qui motive Roger Lavergne à s’impliquer autant? «Les gens, répond-il sans hésiter. On est chanceux, parce que quand on fait des choses en Mauricie, les gens embarquent, alors c’est très motivant. C’est rassembleur et on a l’avantage, ici, de toujours connaître quelqu’un qui connaît quelqu’un, alors quand on a besoin de quelque chose, les gens sont derrière nous.»

«Continuez à montrer l’exemple»

La soirée reconnaissance Tête d’affiche rend hommage depuis 18 ans aux personnes de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui se démarquent par leur implication dans leur communauté. Que ce soit au sein d’organismes, en organisant un événement sportif ou en mettant sur pied des activités et autres initiatives destinées à rendre meilleure la vie de leur prochain, ces personnalités ont un point en commun: elles veulent faire une différence dans leur communauté.

Chaque semaine de l’année, le récit de l’une de ces personnes est diffusé par Radio-Canada et Le Nouvelliste. Jusqu’à présent, près de 900 Têtes d’affiche ont vu leur implication dans le milieu communautaire, culturel, sportif ou des affaires être mise à l’avant-plan.

«Tête d’affiche existe depuis 18 ans et nous n’avons pas l’intention d’arrêter. Quand on voit la qualité des lauréats, on a envie de continuer. Il y a d’ailleurs encore beaucoup de place pour d’autres, alors continuez à donner l’exemple, à contaminer positivement le monde autour de vous. La région a besoin de gens comme vous», a souligné le président et éditeur du Nouvelliste, Alain Turcotte.

Roger Lavergne a lui aussi tenu à remercier les 51 autres Têtes d’affiche de l’année 2018-2019. «Merci à vous qui faites rayonner la région. Merci et continuez à nous émerveiller», s’est-il exclamé.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et député de Trois-Rivières, Jean Boulet, a également souligné la qualité de l’engagement des Mauriciens, Mauriciennes, Centricois et Centricoises honorés lors de la soirée reconnaissance.

«Les 52 Têtes d’affiche présentées ce soir méritaient toutes d’être reconnues. Cet engagement-là dans leur communauté respective, où que ce soit dans la région, je pense que c’est bénéfique pour tous», a-t-il soutenu.