Contenu commandité
Six initiatives inspirantes au féminin
Six initiatives inspirantes au féminin
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La présidente de Proactivo, Geneviève Aubry, le directeur du Campus de la Mauricie de l’ÉEQ, Mathieu Lahaye, et la propriétaire d’Événements LD, Lysandre Désy.
La présidente de Proactivo, Geneviève Aubry, le directeur du Campus de la Mauricie de l’ÉEQ, Mathieu Lahaye, et la propriétaire d’Événements LD, Lysandre Désy.

Pour le bien-être des entrepreneures

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
L’École des entrepreneurs du Québec (EEQ) vient d’annoncer un nouveau partenariat en soutien à la santé mentale et au bien-être des femmes entrepreneures. Le programme d’aide aux entrepreneures permettra ainsi la prise en charge rapide d’entrepreneures vivant des situations difficiles par l’accès direct et gratuit à des professionnels outillés.

«Bien avant la pandémie, il était démontré que la charge mentale des femmes entrepreneures représentait un frein pour la croissance de leur PME. La pandémie actuelle a grandement alourdi cette charge, menaçant l’équilibre de beaucoup de femmes entrepreneures. Nous voulons leur offrir le meilleur soutien possible», explique Stéphanie Bergot, directrice de ce projet de soutien à l’entrepreneuriat féminin à l’EEQ.

L’École des entrepreneurs du Québec s’est associée avec PB Dimension RH pour offrir le Programme d’aide aux entrepreneures. Avec ce programme, les femmes entrepreneures pourront avoir recours, via le Web ou par téléphone, à différents professionnels de la santé mentale pour une prise en charge dans un délai de 48 heures.

La propriétaire d’Événements LD, Lysandre Désy, aura démarré son entreprise le 3 mars 2020, tout juste avant la pandémie. Elle veut accompagner des festivals pour développer des initiatives vertes.

«J’ai gardé le moral, j’ai continué à faire des démarches. Il y a des contrats qui commencent à se concrétiser. Ça devrait aller mieux», confie celle qui a eu recours à du soutien psychologique.

Pour sa part, la présidente de Proactivo, Geneviève Aubry, dit avoir eu la chance «que ça se soit très bien passé». «Ma santé mentale va bien, mais on ne sait jamais ce qui peut nous arriver et nous déstabiliser. C’est quelque chose de très rassurant qu’un tel programme existe pour soutenir les femmes en entrepreneuriat. Ça fait une grande différence», affirme-t-elle.

«L’entrepreneuriat est en soi un sport exigeant. Les derniers mois ont amené des embûches supplémentaires aux PME, avec comme conséquence, un stress accru sur leur propriétaire. Notre campus fait un travail de proximité auprès des entrepreneurs. Nous avons à cœur, au-delà de leur chiffre d’affaires, leur bien-être. Nos équipes se sont mobilisées en ce sens dans la dernière année», conclut Mathieu Lahaye, directeur du Campus de la Mauricie de l’ÉEQ.