Le Nouvelliste
Le chef de division au Service d’incendie de Bécancour et adjoint au directeur, Ronald Sauvé, et le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, posant devant la seule maison qui fera l’objet d’un exercice de feu le 21 septembre prochain.
Le chef de division au Service d’incendie de Bécancour et adjoint au directeur, Ronald Sauvé, et le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, posant devant la seule maison qui fera l’objet d’un exercice de feu le 21 septembre prochain.

Site contaminé à Bécancour: démolition... et exercice de feu

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Bécancour — Symboles bien malgré elles de la saga du site contaminé à Bécancour qui a éclaté au grand jour à la fin de 2017, les quatre maisons environnantes et inhabitées disparaîtront finalement du paysage d’ici le 1er avril 2020. Si trois d’entre elles seront démolies par leur propriétaire, soit la Société du parc industriel et portuaire, la quatrième sera réduite en cendres lors d’un exercice de feu prévu le 21 septembre par le Service de sécurité incendie de la Ville.