Le Nouvelliste
Des infirmières et infirmières auxiliaires du CHSLD Louis-Denoncourt ont fait un sit-in, samedi matin, pour protester contre le manque de personnel qui les force à travailler en sous-effectifs et à faire des heures supplémentaires.
Des infirmières et infirmières auxiliaires du CHSLD Louis-Denoncourt ont fait un sit-in, samedi matin, pour protester contre le manque de personnel qui les force à travailler en sous-effectifs et à faire des heures supplémentaires.

Sit-in au CHSLD Louis-Denoncourt

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Le manque de personnel a de nouveau poussé des employées de la santé dans la région à faire un sit-in, samedi matin. Cette fois, c'est au CHSLD Louis-Denoncourt, à Trois-Rivières, que des infirmières se sont présentées sur leur lieu de travail, mais ont refusé de commencer leur quart de travail tant que le personnel manquant n'était pas trouvé.