Impossible pour le moment de savoir ce qu’il adviendra de l’avenir des Aigles Can-Am à Trois-Rivières.
Impossible pour le moment de savoir ce qu’il adviendra de l’avenir des Aigles Can-Am à Trois-Rivières.

Silence radio chez les Aigles

Paule Vermot-Desroches
Paule Vermot-Desroches
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Bien malin celui qui pourrait, à ce jour, deviner ce qu’il adviendra de l’avenir des Aigles Can-am de Trois-Rivières. Au lendemain de la décision du conseil municipal de reporter la décision d’octroyer une aide financière à l’équipe pour lui permettre d’assurer sa saison 2020, c’était silence radio jeudi du côté de l’organisation. Pendant ce temps, la Ville de Trois-Rivières confirme que la demande initiale du club était bel et bien de 150 000 $, mais qu’une bonne partie de cette aide concernait des dépenses récurrentes qui seraient désormais prises en charge par la Ville.