Le pont des Piles sera remplacé au cours des prochaines années.
Le pont des Piles sera remplacé au cours des prochaines années.

Un nouveau pont sur l’autoroute de l’Énergie à Shawinigan

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — Construit en 1978, le pont des Piles sera démoli d’ici quelques années. Le ministère des Transports vient de confirmer cette décision.

Les échéanciers et les coûts anticipés pour le remplacement de cet important lien ne sont pas encore connus. Roxanne Pellerin, conseillère en communication à la direction régionale du ministère des Transports, précise toutefois que les plans prévoient que la nouvelle construction s’effectuera pendant la fin de vie du pont actuel, qui sera ensuite démoli.

Le pont des Piles revêt une importance stratégique sur l’autoroute de l’Énergie à la hauteur de Shawinigan, puisqu’il assure le lien avec la haute Mauricie. Son débit journalier moyen annuel s’établit à 11 600 véhicules, dont 11 % de camions lourds. Ce passage de la rivière Saint-Maurice s’étend sur 294 mètres.

Le MTQ annonce qu’un appel d’offres sera publié au cours des prochains jours pour la conception préliminaire et la préparation des plans et devis de ce projet de nouvelle construction.

Parallèlement, des travaux d’une durée de trois à quatre semaines sont prévus en 2020 pour améliorer l’étanchéité de la structure actuelle. Une circulation en alternance est prévue pendant ce chantier.

«Nous avions effectué des travaux en 2019 et nous avions profité de cette opportunité pour faire une inspection plus en profondeur de la dalle», explique Mme Pellerin. «Les résultats de cette expertise ont démontré qu’il y avait un problème avec l’étanchéité du tablier. Ce sont les travaux que nous ferons cette année.»

«Nous devrons retirer le revêtement, l’enrober sur deux sections du tablier et poser une membrane d’étanchéité», ajoute-t-elle. «Puisque nous ouvrirons la dalle à nouveau, le Ministère procédera à de nouvelles expertises du pont avec des fenêtres d’exploration, pour bien connaître l’état de la dalle.»

Un plan d’intervention est donc prévu pour préserver la structure actuelle, jusqu’à la nouvelle construction, juste à côté.

Il s’agira d’un deuxième investissement majeur du MTQ pour remplacer des ponts à Shawinigan ces années-ci. Toujours en cours, la reconstruction du pont Marc-Trudel, entre l’île Melville et le secteur Shawinigan-Sud, doit être terminée en décembre.

Structure particulière

Mme Pellerin précise que le pont des Piles se démarque par son style dans la région.

«C’est un type de structure particulier, en béton précontraint à une seule poutre caisson», explique-t-elle. «C’est la seule structure de ce type en Mauricie et au Centre-du-Québec. Ça constitue la plus grande structure de ce type au Québec.»

«Quand il avait été construit, la longueur de cette travée centrale constituait un record en Amérique du Nord pour ce type de pont», ajoute la porte-parole. «Nous suivions de près l’évolution de son comportement, pour mieux comprendre cette structure, étant donné son type particulier. Le pont des Piles dispose d’une instrumentation complète qui transmet des données en continu. Des essais de chargement ont aussi été réalisés à plusieurs reprises.»

Lundi, des travaux de délaminage étaient faits sur le pont. Il s’agit d’un entretien régulier effectué deux fois par année.

«Ça consiste à retirer les débris susceptibles de se détacher de la structure», résume Mme Pellerin. «C’est important de le faire pour assurer la sécurité de la voie maritime. En dessous, il y a quand même plusieurs bateaux qui passent.»