La Latuquoise Emmanuelle Trottier va remettre plus de 3000$ aux Travailleurs de rue de La Tuque.

Suicide et dépression: «Il faut en parler plus»

LA TUQUE — «On entend beaucoup parler de cancer, mais on dirait que le suicide et la dépression c’est encore tabou. Il faut en parler plus. C’est ce que je fais.» Emmanuelle Trottier a décidé de s’impliquer dans sa communauté pour soutenir une cause qui lui tient à cœur. La Latuquoise amasse des fonds depuis le début de l’année pour la prévention du suicide et la maladie mentale. Déjà plus de 3000 $ ont été amassés et seront remis aux Travailleurs de rue de La Tuque.

«J’ai choisi cette année de m’investir dans une cause qui me tient à cœur […] Ceux qui souffrent de troubles importants comme la dépression, les maladies mentales et les troubles psychologiques vivent souvent dans l’ombre. Ils compromettent leur bien-être émotionnel et ils ont besoin de retrouver l’espoir dans leur vie quotidienne. Cette cause est importante pour moi, car trop d’entre nous sont touchés de près ou de loin par ce fléau et trop d’êtres chers veillent, malheureusement, sur nous aujourd’hui», a lancé d’entrée de jeu Emmanuelle Trottier.

La Latuquoise voulait faire sa part pour aider son prochain dans sa communauté en amassant de l’argent pour les Travailleurs de rue, un organisme de La Tuque.

Son aventure a débuté avec un tatouage collectif dont les profits allaient directement à la cause. Les tatouages proposés incluaient un point-virgule.

«Le point-virgule représente que ce n’est pas la fin, ce n’est pas un point final, mais bien une pause qui annonce une suite et qu’il ne s’agit que d’un nouveau départ […] Le tatouage, c’est une façon d’en parler aussi, d’ouvrir la discussion sur le sujet», note-t-elle.

Plus de 70 personnes se sont présentées pour un tatouage lors de son événement. Emmanuelle Trottier a réussi à amasser plusieurs centaines de dollars, mais elle voulait en faire plus. Depuis les derniers mois, les activités se sont enchaînées. Le prochain événement aura lieu le 9 mai, dans le cadre de la Semaine de la santé mentale 2019. Il y aura un 5 à 7 au bar la Voûte. La jeune femme profitera de l’événement pour remettre un montant de plus de 3000 $ aux Travailleurs de rue de La Tuque Inc.