Guy Arseneault, conseiller du district Val-Mauricie et Michel Angers, maire de Shawinigan, ont présenté les nouveautés touchant le stationnement hivernal de nuit, lundi après-midi.

Shawinigan: un taux de satisfaction de 64 %

SHAWINIGAN — Tout près de deux citoyens sur trois se sont dits satisfaits de la qualité du déneigement et du stationnement hivernal de nuit à Shawinigan en 2017-2018. Lundi après-midi, la Ville a annoncé une nouvelle mesure pour répondre aux préoccupations exprimées par les résidents regroupés dans l’ancienne zone verte, qui sera subdivisée en trois nouveaux circuits à compter du 15 novembre.

Shawinigan expérimentait quelques nouveautés, l’hiver dernier, afin d’améliorer son service de déneigement. Les élus et l’administration municipale avaient reçu une volée de bois vert au début de l’année 2017, de sorte qu’au budget suivant, 1,5 million de dollars avaient été ajoutés pour ces opérations. Les équipes devaient dorénavant intervenir plus rapidement, à cinq centimètres d’accumulation plutôt que huit dans les quartiers résidentiels, par exemple. La nouvelle convention collective signée avec les cols bleus permettait également d’ajouter une équipe la fin de semaine.

Au début 2018, la Ville annonçait qu’elle sondait ses citoyens sur la qualité des opérations de déneigement et la politique de stationnement de nuit. Un total de 935 personnes ont répondu à cette invitation et à la suite des quatre consultations réalisées, ils ont exprimé un taux de satisfaction de 64,3 %.

«Nous sommes contents de voir que nous nous améliorons et nous avons l’intention de continuer à nous améliorer», souligne le maire, Michel Angers. «Tout le monde voudrait que dès le premier soir, la neige soit ramassée partout. Nous partons maintenant beaucoup plus tôt et nous avons ainsi éliminé passablement d’éléments. Nous avons eu des difficultés avec des sous-traitants et certains l’ont encore en mémoire. Nous avons toutefois eu une grande amélioration l’hiver dernier.»

François St-Onge, directeur des communications à la Ville, glisse qu’une note de 75 % serait «intéressante». «Compte tenu des commentaires que nous avons reçus dans le passé, nous sommes assez satisfaits, mais on ne s’assoit pas là-dessus.»

Zone verte

L’un des irritants détectés dans cette consultation concernait les interdictions de se stationner dans la zone verte, la plus vaste du territoire. Du 15 novembre 2017 au 31 mars 2018, une analyse a permis de constater que les résidents situés dans ce périmètre ne pouvaient garer leur véhicule dans la rue pendant 49 % du temps. Donc, pratiquement une journée sur deux, le stationnement de nuit demeurait interdit le long de ce circuit. À un certain moment, les résidents de la zone verte n’ont pu se stationner dans la rue pendant 19 nuits consécutives.

«C’est une situation qui a suscité plusieurs commentaires chez les citoyens sondés», convient Guy Arseneault, conseiller du district Val-Mauricie et instigateur du projet pilote de stationnement hivernal de nuit en 2015.

Ailleurs, les citoyens pouvaient bénéficier davantage de la politique de stationnement hivernal. En zone orange, l’interdiction n’a couvert que 29 % de la même période l’an dernier et en zone bleue, 23 % seulement.

Voilà pourquoi le Service des travaux publics a proposé de créer trois nouveaux circuits à partir de l’ancienne zone verte. Cette dernière disparaît donc au profit des nouvelles zones rose, mauve et grise. La carte de déneigement de la Ville est complétée par les zones orange et turquoise. Ces couleurs correspondent, en fait, aux divers circuits de déneigement, définis selon leur priorité.

Ainsi, du 15 novembre au 31 mars, le stationnement de nuit pourra dorénavant être autorisé dans certaines rues de l’ancienne zone verte, mais interdites sur d’autres portions de cette même zone, selon le déroulement des opérations de déneigement.

«Nous faisons un pas de plus pour améliorer la situation du stationnement de nuit», croit M. Angers. «Nous souhaitons que cette flexibilité servira les citoyens et les citoyennes de Shawinigan.»

En général, la Ville semble satisfaite du comportement des résidents en ce qui concerne le stationnement hivernal. Lundi après-midi, les deux élus ne pouvaient dévoiler le nombre de constats d’infraction ou de remorquages effectués depuis trois ans.

«Ce n’est pas l’objectif», assure M. Arseneault. «Les gens collaborent. Nous leur demandons de vérifier à tous les jours s’ils ont la permission de se stationner.»

Le principe instauré depuis l’hiver 2015-2016 sur l’ensemble du territoire demeure le même, à savoir que le stationnement hivernal de nuit est interdit à Shawinigan du 15 novembre au 31 mars, sauf lorsque l’administration municipale donne l’autorisation.

À chaque jour, les citoyens doivent donc vérifier le statut de leur zone sur le site Internet de la Ville. Ils peuvent également s’abonner aux alertes courriels. Une ligne d’information sur le stationnement de nuit demeure également disponible (819-805-0288) et une nouvelle application mobile sera lancée prochainement.