Annie Bordeleau, directrice générale adjointe de l’ADI-TSA du Centre-Mauricie et Mékinac, est en compagnie de Paul Jordan, directeur général de la Caisse Desjardins de Saint-Boniface et président d’honneur de Destination Loisirs 2020.

L’événement Destination Loisirs à Shawinigan en 2020

Shawinigan — Quelque 400 personnes atteintes de déficience intellectuelle ou du trouble du spectre de l’autisme sont attendues à Shawinigan en septembre afin de participer à un grand événement où le plaisir sera roi et maître.

Destination Loisirs 2020 sera dans la capitale du Centre-de-la-Mauricie du 4 au 7 septembre. Cet événement d’envergure provinciale offre de nombreuses activités sportives et culturelles et des rendez-vous festifs.

«On va accueillir 600 personnes (dont 200 accompagnateurs). On est enthousiaste et fébrile à l’idée d’organiser Destination Loisirs», déclare Annie Bordeleau, directrice générale adjointe et communications de l’Association pour la déficience intellectuelle et du trouble du spectre de l’autisme du Centre-Mauricie et Mékinac et coordonnatrice de l’événement.

Atelier de bande dessinée, quilles, baseball adapté et visites dans différents attraits touristiques du secteur font partie de la programmation qui a été annoncée mardi en conférence de presse à Shawinigan. Des soirées dansantes sont aussi au programme de même qu’une visite à la Classique internationale de canots de la Mauricie.

Quatorze personnes font partie du comité organisateur de l’événement. L’organisation aura besoin de quelque 80 bénévoles pour réaliser les différentes tâches à accomplir durant cette fin de semaine attendue par les participants, note Marc St-Onge.

«C’est une expérience (pour les participants) qui dure près de deux ans. À Baie-Comeau, en 2018, ils en ont parlé pendant un an après. Et l’autre année, ils se préparent, ramassent leurs sous et s’en parlent entre eux. C’est une expérience pour les personnes et pour une communauté. Venez vivre l’expérience d’une intégration à l’envers. C’est vous qui n’êtes pas comme tout le monde», mentionne M. St-Onge, le directeur général de l’Association québécoise pour le loisir des personnes handicapées (AQLPH).

Selon Michel Angers, le programme de l’événement en dit long sur l’intégration de personnes différentes dans la société, des personnes «tout aussi importantes».

«Shawinigan va recevoir de la grande visite. Ce n’est pas un rendez-vous comme les autres. Ces gens ont leur place ici», raconte M. Angers qui invite les Shawiniganais à s’impliquer bénévolement durant cet événement.

La campagne de recrutement des bénévoles est lancée. Les personnes qui désirent faire partie de l’équipe de bénévoles doivent contacter le Centre d’action bénévole Trait d’union de Shawinigan.

Le comité organisateur fonctionnera avec un budget d’environ 140 000 $. L’URLS, l’AQLPH, la Caisse Desjardins de Saint-Boniface et la Ville de Shawinigan sont au nombre des partenaires de l’événement.