Au lancement de l'inscription en vue du Rassemblement jeunesse 2014, on retrouvait Isabelle Bordeleau, directrice générale du Forum jeunesse Mauricie, ainsi que Greg Filion et Céline Déraspe, agents de participation citoyenne Forum jeunesse Mauricie.

Les jeunes de la Mauricie ont rendez-vous à Shawinigan

Forum jeunesse Mauricie organise un grand rassemblement jeunesse, le 28 mars à Espace Shawinigan, pour lequel on espère plus d'une centaine de jeunes (âgés entre 16 et 35 ans) aux différentes conférences proposées durant la journée.
On attend aussi près de 300 participants à la soirée qui comprendra notamment le dévoilement des priorités qui auront été retenues durant la journée. Ces priorités serviront à l'élaboration du plan d'action du FJM qui sera communiqué aux décideurs concernés par les enjeux jeunesse.
Isabelle Bordeleau, directrice générale du Forum jeunesse Mauricie, a rappelé que l'institution du FJM remonte à la fin des années 1990. Il faisait suite à une vague de consultations menées dans la région. Le fruit de cette démarche avait fourni une contribution mauricienne au Sommet de la jeunesse qui se tenait au Saguenay.
S'en est suivie la première politique jeunesse du gouvernement québécois. «Quinze ans et deux Stratégies jeunesse plus tard, nous sommes à l'aube d'une autre vaste consultation pour tous les jeunes en Mauricie. On souhaite connaître leurs aspirations, où ils sont rendus dans leur développement, les consulter et tenter de les impliquer dans le développement de la Mauricie», a déclaré Mme Bordeleau.
Le Rassemblement sera l'occasion de réseauter, de s'informer et d'entendre des conférenciers de renom. «Nous serons là pour les écouter et par la suite transmettre ce qu'ils ont à nous dire, autant aux décideurs de la Mauricie qu'à ceux qui vont travailler à la future politique québécoise de la jeunesse, dont le livre blanc. Il va y avoir évidemment une commission parlementaire, et tout ce qui va ressortir du Rassemblement sera très intéressant pour faire connaître les besoins des jeunes en Mauricie. Donc, la participation citoyenne est vraiment à la base du livre blanc de la future politique et le Rassemblement jeunesse est une occasion pour amener les jeunes à s'impliquer dans cette participation citoyenne. Nous espérons qu'ils y prendront part en grand nombre», a enchaîné Mme Bordeleau.
Les conférenciers qui prendront la parole le 28 mars sont Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki: discours sur l'environnement; Mustapha Farram, coach d'affaires et financier: l'emploi; Alexis Wawanoloath, premier député autochtone élu à l'Assemblée nationale: les enjeux autochtones; François-Philippe Champagne, vice-président du conseil d'administration et responsable du développement des marchés à l'international de Bionest: «Choisir la Mauricie»; Nathalie Darveau, responsable des ressources humaines chez Mesar, Marie-Claude Guilbert de la firme MCG et Annie Corbin de Sprint-emploi: conciliation travail-emploi; et Philippe Dumais de la microbrasserie À la fut et Marie Lacasse de la Coopérative de solidarité La Mauve: entrepreneuriat.
Le programme de la soirée comprend aussi un souper ainsi qu'une prestation de l'humoriste Alexandre Barrette.
L'inscription est ouverte, tant pour les jeunes qui veulent aller au volet (gratuit) des conférences du 28 mars que pour le grand public, tout âge confondu, qui veut assister à la soirée. Il suffit de se rendre sur le site du FJM, au https://www.inscriptionenligne.ca/forumjeunessemauricie.