Le pavage de l’avenue du Tour-du-Lac et des principales rues collectrices ne pourra être effectué avant la fin 2018, tel que prévu au départ.

La patience est de mise

Shawinigan — Les citoyens du secteur Lac-à-la-Tortue devront attendre encore un peu avant de voir la majorité des rues touchées par les travaux d’aqueduc et d’égout reprendre un peu d’éclat. La Ville de Shawinigan vient de confirmer que les manoeuvres d’asphaltage sont reportées à l’an prochain, à quelques exceptions près.

Une décision peu surprenante, car au fil des dernières semaines, le maire, Michel Angers, s’exprimait de plus en plus avec prudence sur les possibilités que les travaux de pavage soient complétés avant la fin de l’année. Allen entrepreneur général a demandé l’approbation de plusieurs directives de changement au conseil municipal de Shawinigan, un indice qui démontre qu’il a rencontré de nombreux imprévus qui ont retardé ce chantier.

Dans la mesure où les travaux subventionnés par le Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées bénéficient d’un délai supplémentaire pour être complétés, soit jusqu’au 31 mars 2020, il ne servait à rien de bousculer l’entrepreneur.

«Bien sûr, j’aurais aimé que l’asphaltage soit fait avant la fin de l’année», convient Martin Asselin, conseiller du district des Boisés. «Mais je ne voulais pas pousser l’entrepreneur. On veut de l’asphalte de qualité. J’aime mieux que ce soit retardé un peu et que ce soit bien fait.»

«On attend depuis quarante ans», rappelle M. Asselin. «L’été prochain, nous aurons une belle route asphaltée. Les coureurs vont revenir, les vélos aussi. Nous aurons quelque chose de très beau pour que le lac à la Tortue redevienne comme c’était dans le temps.»

La décision de la Ville n’a pas trop étonné M. Asselin, qui s’était lui-même informé sur les possibilités de rencontrer l’échéancier initial, au début de l’automne. Les réserves entendues à ce moment l’ont incité à informer ses collègues que le défi de compléter le pavage en 2018 ne serait peut-être pas relevé.

À tout le moins, la Ville indique que la route du Lac-à-la-Tortue sera pavée cet automne, de même que le chemin des Dubois et l’avenue de Saint-Georges.

Les rues Wilfrid-Thibault, Maurier, Lefebvre et du Village pourraient également être asphaltées avant la fin de l’année, si la température le permet.

Le conseiller municipal reconnaît que la patience des résidents a été durement éprouvée depuis le début de ce vaste chantier, à la fin de l’été 2017.

«J’ai reçu des téléphones!», convient-il. «Je donne de l’information, j’ai fait des requêtes parce qu’à certains endroits, les trous ne sont pas réparés dans les rues. J’ai d’ailleurs fait un rappel là-dessus cette semaine. Il faut remettre tout ça bien droit avant que ça gèle. Il y avait aussi la poussière qui dérangeait.»

Allen entrepreneur général s’est engagé à assurer l’entretien des rues qui ne seront pas pavées durant l’hiver.