La Maison Olivier, sur Dorion, a contribué à l’excellente performance en ce qui concerne la valeur des permis de construction émis en 2017 à Shawinigan.

Deuxième meilleure performance depuis la fusion

Shawinigan — Portée par certains projets d’envergure et une reprise dans le secteur résidentiel, la Ville de Shawinigan a observé une forte hausse de la valeur des permis émis sur son territoire en 2017. Tout près de 80 millions de dollars en travaux ont été autorisés l’an dernier, le deuxième montant le plus élevé depuis la fusion municipale.

L’activité s’est à peu près maintenue par rapport à l’année précédente, avec l’émission de 1945 permis, comparativement à 2005 en 2016. Mais l’ampleur des projets autorisés explique les résultats. En 2016, la valeur des permis atteignait 64,5 millions $ à Shawinigan, alors que l’an dernier, elle a bondi à 79,9 millions $. Depuis la fusion, c’est en 2012 que la division des permis a enregistré le plus fort montant de travaux déclarés, soit 84 millions $.

L’un des éléments forts de ce bilan se trouve du côté de la construction résidentielle. En constant recul depuis 2013, ce volet a repris du tonus l’an dernier, avec l’émission de 85 permis, pour une valeur de 22,4 millions $. En tout, 131 nouveaux logements ont été créés en 2017, la très grande majorité dans les secteurs Shawinigan-Sud et Grand-Mère.

Dans le premier cas, 43 unités ont été construites, pour une valeur frisant les 8,7 millions $. De ce nombre, 17 maisons ont été érigées sur l’avenue des Dalles, derrière le supermarché Metro Plus.

Du côté du secteur Grand-Mère, 43 logements sont aussi apparus, mais l’estimation de ces travaux est un peu moins élevée, à près de 6,8 millions $. Le fait saillant se trouve tout près du pont de Grand-Mère, où le Groupe Élévation a construit un immeuble de 17 condos estimé à 2,7 millions $ sur la rue du Débarcadère.

Il arrive que des projets fassent varier de façon très significative la valeur des permis dans une catégorie d’une année à l’autre. Ainsi, dans les travaux d’agrandissement non résidentiels, six projets d’une valeur de près de deux millions de dollars avaient été recensés en 2016.

Un an plus tard, la Ville a autorisé 16 projets de 15,2 millions $ dans la même catégorie.

L’apport principal vient de la Maison Olivier sur Dorion, où un agrandissement qui permettra d’ajouter 97 chambres pour aînés devrait être complété au début de l’été. À elle seule, cette construction est estimée à 8,8 millions $.

Dans la même catégorie d’agrandissement non résidentiel, notons également les travaux réalisés au supermarché IGA Famille Gauthier sur la 105e Avenue (1,4 million $) ainsi que ceux de la Société de développement de Shawinigan pour l’ajout de superficie chez HDI Technologies, d’une valeur d’un peu plus d’un million de dollars.

Du côté de la transformation résidentielle, un chantier en particulier a contribué à faire bondir la valeur des permis émis dans cette catégorie de 610 000 $ en 2016 à 7 millions $ l’an dernier. Il s’agit du projet de la résidence Domaine du parc, qui démolit un ancien motel pour ajouter 54 chambres au complexe dans une nouvelle aile. À elle seule, cette construction est évaluée à six millions de dollars.

La catégorie «transformation non résidentielle» a également vu ses valeurs augmenter en 2017. Dans ce cas, les travaux de 3,9 millions $ à l’ancienne papeterie Laurentide par Nemaska Lithium ont donné une sérieuse impulsion, permettant de faire passer ce type de chantier de 1,6 million $ en 2016 à 5,8 millions $ l’an dernier.

Du côté de la rénovation enfin, la division des permis a autorisé des travaux d’une dizaine de millions de dollars l’an dernier, autant du côté résidentiel que non résidentiel. Ces valeurs se maintiennent ou sont légèrement inférieures à ce qui a été enregistré au cours des dernières années. À noter toutefois le recul assez significatif du nombre de permis de rénovation au bâtiment principal résidentiel, qui est passé de 572 en 2016 à 460 un an plus tard.

Depuis la fusion, la Ville de Shawinigan a émis pour une valeur moyenne annuelle de près de 62 millions $ en permis de construction. L’année en cours devrait hausser cette barre à nouveau, ne serait-ce qu’avec le projet de construction d’un immeuble d’habitation pour personnes âgées autonomes sur dix étages du Groupe Château Bellevue, tout près du Centre Gervais auto.

À noter également que quelque part en 2018, la Ville de Shawinigan franchira le cap du milliard de dollars en valeur de permis autorisés depuis le regroupement des sept anciennes municipalités, en 2002.

Bilan de la construction résidentielle à Shawinigan en 2017

Shawinigan-Sud: 43 constructions, 8 681 192 $

Grand-Mère: 43 constructions,  6 753 191 $

Shawinigan: 23 constructions,  2 149 320 $

Saint-Georges: 9 constructions,  2 190 000 $

Lac-à-la-Tortue: 5 constructions,  1 325 000 $

Saint-Gérard-des-Laurentides: 5 constructions, 840 000 $

Saint-Jean-des-Piles: 3 constructions, 510 000 $

Total: 131 constructions, 22 448 703 $