Le maire de Shawinigan, Michel Angers, en compagnie du président-concepteur des Feux d’artifice Orion, Patrick Chandonnet.
Le maire de Shawinigan, Michel Angers, en compagnie du président-concepteur des Feux d’artifice Orion, Patrick Chandonnet.

Des feux d’artifice pour terminer l’été en beauté à Shawinigan

Mathieu Lamothe
Mathieu Lamothe
Le Nouvelliste
SHAWINIGAN — C’est tout le ciel de Shawinigan qui sera illuminé, à compter de 21 h le 5 septembre, alors que les Shawiniganais auront droit à un spectacle de feux d’artifice musical afin de souligner leurs efforts tout au long de l’été en raison de la pandémie.

Avec le grand spectacle À plein voile qui sera présenté le 17 septembre à la Cité de l’énergie et la version festival de la Classique internationale de canots de la Mauricie, cette initiative, dont la création a été confiée à la firme shawiniganaise Feux d’artifice Orion, mettra un baume sur une saison estivale grandement affectée par la pandémie de COVID-19 à Shawinigan.

«Nous venons de passer un moment assez particulier avec la pandémie, le confinement et la discipline que ça nous a demandée. Nous sommes restés à bonne distance les un des autres, nous avons suivi les recommandations de la Santé publique. Après un printemps stressant et un été plutôt tranquille, le conseil municipal souhaite remercier les citoyens. Nous souhaitons aussi les encourager et leur dire: on ne lâche pas!», soutient le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Le lancement des pièces pyrotechniques se fera à partir de 11 sites répartis dans les sept secteurs de la ville, ce qui permettra d’assister au spectacle sans devoir se rassembler à un même endroit. Ce concept particulier a été élaboré afin que les spectateurs puissent respecter les règles de distanciation sociale. Bien que les sites de lancement demeureront secrets, une carte des zones idéales pour admirer le spectacle de huit minutes sera bientôt disponible pour permettre aux citoyens de l’apprécier au maximum. De plus, il sera possible d’entendre la trame sonore qui accompagnera les explosions de couleurs en syntonisant le 92,9 CFUT.

Un budget total de 50 000 $ sera consacré à ce spectacle, dont 35 000 $ provenant des coffres de la Ville. Désireuse de faire un cadeau aux Shawiniganais, Orion, qui est implantée dans le secteur Lac-à-la-Tortue depuis 1999, allongera quant à elle une somme de 15 000 $.

«Avec tous les événements que nous avons annulés cet été, nous avions le budget pour ça», indique le maire Angers.

D’un point de technique, ce spectacle ne constituera pas un défi pour le président-concepteur des Feux d’artifice Orion, Patrick Chandonnet, et son équipe. Habitués de présenter une vingtaine de spectacles dans des villes différentes le 23 juin pour la fête nationale du Québec, en orchestrer 11 dans la même ville ne sera donc pas trop compliqué pour eux. Par contre, la courte période entre le moment où la décision de le tenir et le spectacle lui-même les forceront à se dépasser. Habituellement, la préparation s’échelonne sur trois mois, tandis qu’ils ne bénéficieront que d’un mois cette fois. Néanmoins, M. Chandonnet assure que les Shawiniganais en auront pour leur argent.

«Les feux éclateront en hauteur, donc les gens pourront bien voir, d’un peu partout en ville. Aucun feu n’a été prévu en bas de 150 pieds d’altitude. Pour ce type de feux, il est préférable d’être à une certaine distance pour bien apprécier le spectacle. Il faut aussi dire que les feux seront équivalents d’une place à l’autre donc inutile de se déplacer. Les citoyens pourront rester à la maison et s’offrir un spectacle haut en couleur», explique-t-il, qui a d’ailleurs lui-même présenté cette idée à la Ville.

En cas de pluie ou de vents violents, l’événement sera reporté au lendemain. Le cas échéant, une communication sera faite le 4 septembre par communiqué et sur la page Facebook de la Ville.