Les viaducs qui surplombent l'avenue de la Station, à la principale porte d'entrée de Shawinigan, seront vraisemblablement démolis.

25 millions $ en travaux pour l'avenue de la Station

Le conseil municipal de Shawinigan a donné un bon aperçu des secteurs de la ville qui seront perturbés par des travaux d'infrastructures au cours des prochains mois, en adoptant des règlements d'emprunt pour six projets totalisant tout près de25 millions de dollars mardi soir, en assemblée publique.
Le plus important d'entre eux concerne l'avenue de la Station. Les élus ont adopté un règlement d'emprunt de 10,913 millions $, une semaine après la présentation de l'avis de motion en assemblée extraordinaire. Cette résolution a permis d'en savoir un peu plus long sur ces travaux, qui impliquent également le remplacement des deux viaducs qui caractérisent cette entrée de la ville.
En effet, dans le règlement d'emprunt, un montant de 766 000 $ est prévu spécifiquement pour «la démolition des viaducs» et l'installation d'une nouvelle passerelle. Le maire, Michel Angers, reconnaît que des changements se produiront, mais il hésite avant de confirmer la solution finale retenue.
«Ces viaducs sont dans un état lamentable», explique-t-il. «Fort probablement qu'on va les démolir. On va essayer de garder une partie patrimoniale. On regarde des concepts.»
Cet important chantier implique surtout le remplacement des conduites d'aqueduc et d'égout, ainsi que des travaux de voirie sur l'avenue de la Station. À l'intersection de la 5e Rue, ils se prolongeront jusqu'à Tamarac. L'installation de quatre horodateurs est d'ailleurs prévue sur cette portion, confirmant ainsi l'intention du conseil municipal de réintroduire les stationnements payants au centre-ville. Sur Cascade, les travaux s'étendront sur environ 200 mètres.
L'imposant chantier comprendra également la réfection du mur de soutènement adjacent à la 3e Rue, l'aménagement d'un stationnement public et l'installation de nouveaux lampadaires sur l'île Melville.
Rappelons que le ministère des Transports défraiera environ quatre millions de dollars pour ces travaux, qui touchent une route provinciale, la 157. La Ville de Shawinigan bénéficiera également d'une enveloppe de1,5 million $ du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités pour alléger la facture.
Un autre gros chantier qui ne passera pas inaperçu se déroulera dans le quartier Almaville. Les conduites d'aqueduc et d'égout seront remplacées sur les 104e, 105e, 106e et 108e Rues, ainsi que sur les 2e et 3e Avenues. Des travaux de voirie et de pavages sont évidemment prévus, pour un total de 4,331 millions $.
Les élus ont aussi adopté un règlement d'emprunt de6,935 millions $ pour divers travaux d'infrastructures, qui seront principalement réalisés dans le secteur Grand-Mère. En fait, la réfection complète de la 3e Avenue, entre la 5e et la 14e Rue, accapare à elle seule 4,033 millions $ sur cette enveloppe. Le reste ira à la réfection de la 2e Avenue (entre la8e et 11e Rue) et de la 7e Rue (entre les 3e et 5e Avenue).
L'emprunt prévoit aussi la réfection d'une conduite d'égout sur la 9e Rue, de même que la réfection d'égout et d'aqueduc sur la rue Mance, au centre-ville. Enfin, également dans le secteur Shawinigan, une réfection d'égout et d'aqueduc est aussi attendue sur la 16e Avenue, entre Châteauguay et la 46e rue.
Les élus ont adopté un autre règlement d'emprunt de 1 006 000 $ pour des travaux de voirie et de drainage un peu partout sur le territoire. Un autre montant de 1 336 400 $ est réservé pour des travaux d'entretien, de réparation et de remplacement d'infrastructures municipales comme des ponceaux, des glissières de sécurité, des trottoirs et du pavage.
Enfin, un emprunt de 416 000 $ a aussi été adopté pour prolonger les services municipaux sur la 18e Avenue, secteur Grand-Mère, pour le développement de dix nouveaux terrains.