La députée de Laviolette–Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, sur la chaussée où le marquage a été apposé.
La députée de Laviolette–Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, sur la chaussée où le marquage a été apposé.

Shawinigan: un projet-pilote pour améliorer la sécurité routière

Rosie St-André
Rosie St-André
Le Nouvelliste
Dans le but d’améliorer la sécurité routière sur le chemin de Saint-Jean-des-Piles à Shawinigan, un projet-pilote de marquage au sol est lancé, indiquant ainsi la limite de vitesse sur la chaussée au moment où elle passe de 70 km/h à 50 km/h.