Dorénavant, les personnes qui s’amusent à déplacer leur véhicule de quelques espaces de stationnement sur les principales rues commerciales à Shawinigan pour éviter une contravention pourront être sanctionnées.

Shawinigan sévira contre les petits futés

Shawinigan — Les personnes qui s’amusent à déplacer leur véhicule de quelques espaces de stationnement sur les principales rues commerciales à Shawinigan pour éviter une contravention ne pourront plus utiliser ce stratagème. Dorénavant, ce comportement pourra être sanctionné au même titre qu’un véhicule qui dépasse la limite permise de deux heures.

Cette nouvelle disposition a été insérée dans le règlement général de la Ville, plus précisément au titre 7 sur le stationnement, lors de la dernière assemblée publique régulière du conseil. Elle prévoit que «nul ne peut stationner un véhicule routier à un endroit où il est permis de le faire pour une durée limitée lorsque ce véhicule était garé, dans les 120 minutes précédentes, dans une case de stationnement située en bordure de ce même chemin public (...)».

Cette nouvelle mesure s’applique précisément à la 5e Rue de la Pointe, à l’avenue de Grand-Mère (entre la 4e et la 8e Rue) et à la 105e Avenue, secteur Shawinigan-Sud, entre la 109e et la 125e Rue.

Cette modification vise à assurer une fluidité de la circulation, particulièrement au centre-ville. Elle découragera notamment les employés de bureau ou de commerce qui continuent à se stationner à proximité de leur lieu de travail, en changeant d’emplacement de quelques mètres aux deux heures. Ce comportement sera dorénavant prohibé.

«L’objectif du 120 minutes de stationnement, c’est qu’il y ait un roulement», fait remarquer Me Yves Vincent, greffier de la Ville. «Il se fait un jeu de chaise musicale à tous les 120 minutes! Nos agents connaissent les clients. Surtout au centre-ville, on n’atteint pas l’objectif de rotation dans les stationnements.»

La preuve pourra s’établir sans peine, photos à l’appui. La Ville souhaite ainsi favoriser l’accès aux commerces sur des artères déjà passablement sollicitées.

Le conseil municipal a également décrété l’abrogation de la limite de stationnement de 120 minutes sur le côté nord-ouest de la 5e Rue, entre la 5e Avenue et l’avenue de Grand-Mère.

Enfin, toujours dans le règlement général de la Ville, les élus ont décidé de hausser les amendes pour la démolition d’un immeuble sans permis ou à l’encontre des conditions prévues. Le montant minimal passe ainsi de 5000 $ à 10 000 $, alors que le maximum bondit de 25 000 $ à 250 000 $.