Le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Shawinigan peu intéressée à créer un service d'évaluation foncière

SHAWINIGAN — Même s’il affirme avoir communiqué son insatisfaction à la firme Servitech à la suite des commentaires reçus au sujet du dernier rôle d’évaluation foncière, le maire de Shawinigan, Michel Angers, reconnaît que la Ville n’est pas intéressée à créer son propre service à l’hôtel de ville. Il n’est pas convaincu que les contribuables y gagneraient au change.

Le sujet a été discuté à l’Union des municipalités du Québec, dans la foulée de l’étude réalisée en 2016 sur les services d’évaluation. Mais il semble que rien ne milite en faveur de cette avenue pour une ville de la dimension de Shawinigan.

«Nous avons déjà discuté d’avoir un service à l’interne, comme dans les grandes villes», commente M. Angers. «Mais il y aurait beaucoup d’autres contraintes. De toute façon, notre évaluateur serait aussi indépendant de l’appareil politique.»

«Le service donnerait un gros boum pendant la conception du rôle d’évaluation, mais après, ce sont des cas plus spécifiques», ajoute-t-il. «Quand on n’a pas la masse critique, le reste du temps, le personnel fait quoi? Sans compter que ces professionnels sont rares. C’est donc difficile d’avoir une équipe d’évaluateurs qui travaillent pour une ville de 50 000 habitants.»

Malgré les réserves soulevées au cours des dernières semaines, il ne faut donc pas s’attendre à ce que le conseil municipal de Shawinigan décide de créer son propre service d’évaluation dans un horizon prévisible.

«Nous l’avons regardé, mais selon les évaluations qui ont été faites, ce n’était pas une avenue intéressante», résume le maire.

Contrat

Pour appuyer cette orientation, en octobre, la Ville de Shawinigan a adopté une résolution pour confirmer l’embauche de Servitech pour les services d’évaluation foncière. Le contrat couvre la période de 2019 à 2024.

Pour la somme de 5 943 992 $, Servitech assume le suivi du rôle en cours, celui qui couvre la période 2019-2020-2021.

La firme réalisera également le prochain rôle, celui de 2022-2024, son suivi, ainsi que la confection du rôle 2025-2026-2027.

Donc, en vertu de ce contrat, Servitech réalisera les deux prochains rôles d’évaluation. Il faut noter que la Ville de Shawinigan a obtenu une économie par rapport à la précédente entente, puisque la même firme avait obtenu un mandat similaire, en novembre 2012, pour la somme de 6 281 476 $. Ce contrat couvrait les années 2013 à 2018.

«On n’a pas le choix de rester avec Servitech, c’est la seule firme qui a soumissionné!», répète le maire.

Ce dernier précise que l’insatisfaction qu’il a manifestée auprès de la firme ne touche pas tant le résultat de son travail que le suivi qu’elle doit effectuer auprès des contribuables mécontents.

«Quand les gens nous interpellent, ils disent qu’ils sont reçus d’une certaine façon», mentionne-t-il. «C’est toujours difficile à valider. Nous, on veut une qualité de service. On veut que la firme réponde adéquatement aux gens. Pour le reste, moi, je ne suis pas capable d’évaluer des immeubles. Il existe des critères, des façons de faire. Une fois qu’on a dit ça, on souhaite avoir un service courtois, disponible et rapide.»