Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le conseiller municipal Martin Asselin.
Le conseiller municipal Martin Asselin.

Shawinigan: Martin Asselin prolonge son séjour en Floride

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Shawinigan — Le conseiller municipal Martin Asselin poursuivra son séjour en Floride pour deux semaines supplémentaires, lui qui devait, à la base, rentrer au pays dans la journée de mercredi. Ce sera finalement plutôt le 27 janvier qu’il posera pied à nouveau en sol canadien.

Le représentant du secteur des Boisés à Shawinigan s’imposera une quarantaine de deux semaines après son retour, soit jusqu’au 9 février.

Joint au téléphone, M. Asselin a soutenu ne pas avoir davantage de commentaires à émettre, estimant qu’il ne voulait pas «créer un autre tourbillon» médiatique avec son voyage.

Il a toutefois précisé que son premier travail étant l’immobilier, ce périple lui permet de joindre l’utile à l’agréable en pouvant rentabiliser des opportunités d’affaires et prendre un peu de repos.

Le conseiller souligne par ailleurs que les commentaires négatifs à son endroit et à l’endroit des voyageurs l’ont touché.

Lundi soir, à l’occasion du conseil municipal, le maire Michel Angers n’a pas voulu commenter la discussion qu’il a eue avec le principal intéressé, alors qu’il avait qualifié l’initiative comme n’étant «pas la meilleure idée» lorsqu’interviewé sur le sujet il y a environ deux semaines.

À cette occasion, le maire avait rappelé qu’il n’avait aucun pouvoir restrictif sur les autres élus municipaux, seulement un pouvoir d’influence.

Martin Asselin était d’ailleurs présent à la séance virtuelle du conseil municipal, un boulot qui peut être effectué à distance, selon lui.