La Ville de Shawinigan veut obtenir un échantillonnage fiable pour évaluer avec plus de précision la consommation d’eau potable sur son territoire.

Shawinigan accuse un retard

SHAWINIGAN — L’installation volontaire de compteurs d’eau résidentiels pour permettre à la Ville de Shawinigan de connaître avec plus de précision la consommation sur son territoire n’est toujours pas complétée, même si ce projet avait été annoncé à l’automne 2015. À la fin décembre, le comité exécutif a donc adopté une nouvelle résolution pour s’engager dans un nouvel échéancier.

Ce projet consiste à demander à des propriétaires de maison de faire installer, sur une base volontaire et sans frais, un compteur d’eau.

Avec un échantillonnage de 380 unités, la Ville croit qu’elle pourra mieux évaluer la consommation de ses citoyens.

«Pour le moment, on sait ce que nous produisons, mais on ne sait pas exactement ce que l’on consomme», résume François St-Onge, directeur des communications à la Ville.

Le conseil municipal avait annoncé la mise en place de ce projet en septembre 2015. Les élus avaient alors prévu un emprunt de 1,4 million $ pour procéder à l’installation de compteurs d’eau pour les industries, commerces et institutions (ICI), de même que pour un bassin de résidences dans des secteurs représentatifs pour former un échantillonnage fiable.

La Ville de Shawinigan s’était engagée à terminer cette installation le 1er septembre 2018. En fait, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation avait établi cet échéancier en 2014. Comme Shawinigan n’est pas parvenue à le rencontrer, le comité exécutif a dû adopter une résolution pour formuler de nouveaux engagements.

M. St-Onge précise que jusqu’ici, 140 compteurs d’eau résidentiels et 200 pour les ICI ont été installés. Le porte-parole laisse entendre qu’il faut assurer une répartition équitable sur le territoire, ce qui a retardé le projet.


« Pour le moment, on sait ce que nous produisons, mais on ne sait pas exactement ce que l’on consomme  »
François St-Onge

«Comme il s’agit d’un échantillon, il faut s’assurer d’une répartition équilibrée afin d’obtenir une mesure acceptable de la consommation résidentielle», explique-t-il. «Ce qu’on n’a pas été en mesure de compléter jusqu’à maintenant.»

En tout, la Ville compte installer 898 compteurs d’eau, dont 380 à des résidences.

Dans la résolution adoptée par le comité exécutif, la Ville s’engage notamment auprès du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation à procéder annuellement à l’installation d’au moins 500 compteurs d’eau avant le 1er septembre de chaque année.

Ainsi, les 898 appareils devraient être mis en place au plus tard le 1er septembre 2020.

Précisons que les 518 nouveaux compteurs d’eau attribués aux industries, commerces et institutions ne font pas partie de ce projet d’échantillonnage. Les ICI doivent payer pour leur consommation d’eau potable.

D’ailleurs, cette tarification a explosé au cours des dernières années à Shawinigan. Par exemple, pour une consommation annuelle de 50 000 à un million de gallons, le tarif est passé de 0,68 $ par 1000 gallons en 2017 à 2,16 $ par 1000 gallons cette année.

Pour ceux dont la consommation annuelle dépasse les 10 millions de gallons, ce tarif est passé de 0,81 $ par 1000 gallons à 2,57 $ par 1000 gallons au cours de la même période.