Actualités

Le CAB de Shawinigan devient le Trait d’Union

SHAWINIGAN — Le Centre d’action bénévole de Shawinigan a procédé, jeudi, au dévoilement de son nouveau nom et de ses nouvelles couleurs.

Actif depuis 1970, l’organisme, qui dessert six municipalités, soit Shawinigan, Saint-Élie-de-Caxton, Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Saint-Mathieu-du-Parc, Charrette et Saint-Boniface, portera désormais le nom de Centre d’action bénévole Trait d’Union.

Actualités

600 princesses à Shawinigan

SHAWINIGAN — Si vous habitez Shawinigan, gardez l’oeil ouvert, samedi soir prochain. Vous risquez de voir des centaines de femmes habillées en robe de bal se rendre, vers 20 h, dans les commerces et restaurants encore ouverts à cette heure, histoire de parader en se foutant bien du jugement des autres.

Elles seront quelque 600 des quatre coins du Québec, dont une douzaine de Paris, en France, à prendre part à cet événement organisé pour la deuxième année consécutive par la coach de vie shawiniganaise Mélissa Normandin-Roberge.

Actualités

Le Groupe Angil devient propriétaire du Mémorial

Shawinigan — Les membres du Club de golf Le Mémorial pourront continuer à pratiquer leur sport favori au terrain du rang Saint-Mathieu l’an prochain. Jeudi, la famille Buisson confirmera, par communiqué, la vente du terrain au Groupe Angil, une entreprise immobilière présidée par Annie Gilbert, une femme originaire de Shawinigan qui revient dans son patelin après avoir passé les vingt dernières années sur la rive sud de Montréal.

Cette confirmation mettra fin à une semaine folle, au cours de laquelle le moulin à rumeurs s’est emballé pour identifier le nouveau propriétaire. Rappelons que l’été dernier, la famille Buisson avait mis en vente son club de golf via l’agence Sotheby’s et récemment, André Buisson avait confirmé qu’elle n’exploiterait plus ce terrain en 2019. Le Groupe Angil deviendra officiellement propriétaire le 30 novembre au plus tard.

Actualités

Cannabis: Shawinigan s’inspirera de la cigarette

SHAWINIGAN — Le conseil municipal de Shawinigan s’inspirera des balises imposées aux fumeurs de cigarettes pour mettre en application des dispositions encadrant la consommation de cannabis sur son territoire, étant donné qu’elle deviendra légale au Canada le mois prochain.

Lors de la dernière séance publique régulière, la conseillère du district Almaville, Josette Allard-Gignac, a déposé un avis de motion annonçant l’adoption prochaine d’une modification au règlement général de la Ville sur l’ordre, la paix publique et la circulation. L’un des changements touchera la consommation de cannabis, un élément sur lequel les élus municipaux doivent se pencher à la suite de la décision du gouvernement Trudeau de légaliser la production, la distribution, la vente et la possession de cette substance à compter du 17 octobre.

Affaires

Vers une seule grande caisse à Shawinigan

SHAWINIGAN — Particulièrement intense depuis deux ans, le regroupement des Caisses Desjardins à Shawinigan doit franchir une nouvelle étape ce mois-ci. Si le mouvement reçoit l’accord de ses membres, il n’existera plus qu’un seul conseil d’administration pour les caisses du territoire de cette ville et la nouvelle structure engloberait également Notre-Dame-du-Mont-Carmel.

La Caisse Desjardins du Centre-de-la-Mauricie regrouperait ainsi 160 employés et gérerait un actif de 1,5 milliard de dollars pour 52 000 membres. Les rencontres d’information se dérouleront ces jours-ci. Lundi soir, les membres des Caisses du Centre-de-la-Mauricie et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel sont invités respectivement à la Place Biermans et à la salle paroissiale, à compter de 19 h. Ceux de la Caisse populaire de la Cité de Shawinigan, de leur côté, pourront assister à leur assemblée d’information le 12 septembre, à l’église Saint-Marc.

Actualités

Rivière Grand-Mère: toujours pas de certificat d’autorisation

Shawinigan — Même si la Ville de Shawinigan n’a toujours pas obtenu son certificat d’autorisation pour procéder au dragage de la rivière Grand-Mère, elle a lancé un appel d’offres à la fin juillet pour recueillir les propositions de prix pour ces travaux. L’ouverture des soumissions est d’ailleurs prévue le 30 août.

Or, l’obtention de ce contrat demeurera conditionnelle à l’autorisation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Lors de la dernière séance publique régulière du conseil municipal de Shawinigan, des membres de la Corporation du Parc de la Rivière-Grand-Mère sont venus exprimer leur exaspération en raison de cette attente.

Actualités

Shawinigan n’imposera rien

SHAWINIGAN — Déçu de la participation des commerçants lors d’une assemblée d’information le 9 mai dernier, le maire de Shawinigan, Michel Angers, croit qu’il ne vaut plus la peine de discuter de la circulation à double sens sur l’avenue de Grand-Mère, à moins que le milieu réclame une nouvelle rencontre.

Au printemps, les élus avaient invité les gens d’affaires locaux à une réunion pour échanger sur le projet de marina, qui prendra forme sur les terrains de l’ancienne papeterie Laurentide au cours de la prochaine année, de même que sur la pertinence de transformer l’avenue de Grand-Mère et la 5e Avenue en voies à double sens. Or, une vingtaine de personnes s’étaient déplacées à cette occasion, alors que 170 avaient été invitées.

Actualités

Les automobilistes toujours interdits

SAINT-ÉTIENNE-DES-GRÈS — Les automobilistes et les amateurs de VTT devront prendre leur mal en patience, car le lien interrives de La Gabelle demeure fermé, du moins jusqu’à nouvel ordre. Par contre, Hydro-Québec a autorisé les cyclistes et les piétons à emprunter le lien dès vendredi matin.

«En raison de l’accident impliquant un employé d’Hydro-Québec et un automobiliste, nous avons fermé le lien et nous avons mis sur pied un comité consultatif afin de prendre des mesures nécessaires pour sécuriser tous les usagers», explique Élisabeth Gladu, conseillère, relations avec le milieu Centre-du-Québec et Mauricie. Elle explique qu’au terme d’un premier échange avec les partenaires du milieu, Hydro-Québec a décidé de procéder à la réouverture du lien interrives de La Gabelle aux cyclistes et aux piétons. «Notre objectif est de trouver une solution qui garantira la sécurité de nos employés et de tous les utilisateurs du lien interrives de La Gabelle. Cette cohabitation sécuritaire est primordiale et demeure le but premier de notre réflexion. Nous poursuivons nos démarches avec la municipalité de Saint-Étienne-des-Grès, la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel et avec la Sûreté du Québec», raconte-t-elle.

Actualités

Encore quelques mois d’attente

SHAWINIGAN — La Ville de Shawinigan souhaite toujours s’entendre sur un nouveau modèle d’affaires avec la Société protectrice des animaux de la Mauricie, mais les deux parties n’ont pas réussi à trouver la formule magique avant la fin de leur première entente. Lors de la dernière séance publique régulière, les élus ont donc convenu d’ajouter quatre mois au contrat actuel, le temps de terminer les négociations.

En 2013, la Ville avait déroulé le tapis rouge à la SPA Mauricie pour qu’elle prenne en charge la protection et le contrôle animalier sur son territoire. Logé gracieusement par la Société de développement de Shawinigan, l’organisme était aussi déchargé du système de répartition des appels, assumé par Communications Le Rocher. La Ville assumait les principales dépenses d’entretien, de frais d’éclairage, d’électricité et de chauffage, en plus d’accorder un montant annuel de 375 000 $ pour la gestion du service. En 2015, le conseil municipal avait même dû allonger 29 000 $ de plus.

Actualités

Avis de réduction de consommation d'eau à Shawinigan

SHAWINIGAN — La Ville de Shawinigan demande aux citoyens des secteurs Grand-Mère et Saint-Georges ainsi qu’à ceux des quartiers Shawinigan-Nord, Sainte-Hélène et Terrasse-des-Rapides de réduire leur consommation d’eau au strict nécessaire le mardi 10 juillet, entre 6 h et 18 h.

À cette occasion, la Ville procédera au raccordement de la station de traitement d’eau potable du lac des Piles. Ces travaux nécessiteront une coupure en alimentation.