Geneviève Richard se délestera de ses cheveux au profit de la Caravane philanthrope.
Geneviève Richard se délestera de ses cheveux au profit de la Caravane philanthrope.

Ses cheveux pour la Caravane philanthrope

SAINT-SÉVÈRE — Geneviève Richard, une résidente de Saint-Sévère, se départira sous peu de sa longue chevelure, afin de financer la Caravane philanthrope, un regroupement d’artistes dans lequel est impliqué le clown humanitaire Guillaume Vermette.

La jeune femme explique qu’elle ne connaissait pas Guillaume Vermette personnellement, mais qu’elle suit ses activités sur Facebook et l’a croisé par hasard quelques fois. Elle qui cherchait une cause à laquelle remettre les dons de cette campagne similaire à celle menée chaque année par Leucan, elle a fini par choisir le clown humanitaire. Plus spécifiquement, les fonds iront à la Caravane philanthrope, qui a mis sur pied plusieurs actions et initiatives pour égayer le quotidien de la population confinée depuis deux mois en raison de la pandémie de COVID-19.

À lire également: Une bière avec un clown humanitaire [VIDÉO]

«Ça fait plusieurs années que je réfléchis à relever ce défi personnel. Je sais que les cheveux repoussent, mais j’ai toujours eu les cheveux longs, alors c’est quand même une grande décision pour moi», raconte-t-elle.

Mme Richard est en effet danseuse professionnelle. Elle performe notamment avec Geneviève Pratte-Noël dans le duo Sadaaqa lors de mariages, d’anniversaires et d’autres événements corporatifs. Or, elle utilise souvent ses cheveux dans ses performances.

«Je fais beaucoup de danse Rom et orientale, explique-t-elle. Beaucoup de mouvements utilisent les cheveux, surtout dans le style Khaleeji. Et juste pour la confiance en soi et l’esthétique, les cheveux sont très importants pour la femme. Les retirer peut avoir un grand impact.»

«Ça va être une grande adaptation personnelle, mais la motivation de la collecte de fonds m’aide beaucoup», ajoute-t-elle.

La Sévéroise fera également don de sa chevelure à la Fondation DonEspoir qui en fera des prothèses capillaires pour les enfants qui ont perdu leurs cheveux en raison des traitements contre le cancer.

Geneviève Richard ne sera pas seule dans ce défi. Quatre autres personnes se raseront le crâne pour financer la Caravane philanthrope, soit les Trifluviennes Catherine Dubois et Anouk Abonnenc, le Bécancourois François Poisson et le Québécois Jimmy Guay.

Pour sa part, Guillaume Vermette se dit ravi de cette initiative. «Je lui suis très reconnaissant, je lui dis un gros merci! Ça va donner un bon coup de main», souligne-t-il.

Il est possible de soutenir Geneviève Richard et ses partenaires via la plateforme simplyk.io. Les participants se raseront la tête le 13 juin prochain.