Les 153 finissants du Séminaire Saint-Joseph ont été conviés à une cérémonie spéciale pour la remise de leurs diplômes vendredi.
Les 153 finissants du Séminaire Saint-Joseph ont été conviés à une cérémonie spéciale pour la remise de leurs diplômes vendredi.

Séminaire Saint-Joseph: une remise de diplômes significative

Trois-Rivières — Il y a de cela quelques mois à peine, les finissants du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières n’auraient pu imaginer que leur cérémonie de remise de diplômes aurait une signification aussi particulière. Malgré la pandémie, l’émotion et la fierté étaient toutefois palpables vendredi au Séminaire Saint-Joseph, alors que les 153 finissants étaient conviés à une cérémonie toute spéciale en leur honneur.

Appelés à se présenter en trois groupes distincts pour la remise officielle de leurs diplômes et de leur album afin de respecter les règles sanitaires en vigueur, les 153 finissants ont donc convergé vers le Séminaire Saint-Joseph tout au long de l’après-midi vendredi, sous un soleil de plomb.

«J’étais vraiment fébrile aujourd’hui, parce qu’après plusieurs mois d’attente, c’est aujourd’hui qu’on pouvait enfin célébrer. En plus, c’est spécial parce qu’on est la première cohorte au Séminaire à avoir une remise de diplômes officielle avec des toges et des mortiers», a souligné Mélodie Miclette.

La finissante Sandrine Bernier était excitée et fébrile à l’idée de recevoir officiellement sont diplôme.

C’est donc en compagnie de leurs familles et amis qu’ils n’avaient pour la plupart pas revus depuis le mois de mars dernier, qu’ils ont pu vivre ce moment magique vendredi.

«C’est vraiment un moment spécial pour nous aujourd’hui d’avoir une cérémonie comme celle-là malgré la pandémie. On n’est pas seulement 153 élèves aujourd’hui à être ici, mais on est 153 frères et soeurs qui sont venus célébrer ce moment unique de notre vie. On est vraiment contents de tous se revoir», s’est exclamée Sandrine Bernier.

«Je suis vraiment content de recevoir mon diplôme parce que c’est officiellement ma dernière journée au secondaire. Malgré la situation, on est chanceux si on compare avec d’autres écoles d’avoir un événement comme ça», a renchéri Raphaël Dupuis.

Parents et amis ont pu assister à ce moment fort en émotions vendredi.

Ainsi, afin de souligner leur dévouement et leurs efforts durant tout leur parcours scolaire, le Séminaire n’a pas manqué de souligner l’événement en grand. Dès leur arrivée, les élèves avaient d’ailleurs la surprise de voir leurs photos de finissants soigneusement mises de l’avant sur le terrain de l’établissement.

Après avoir retrouvé officiellement leurs amis, les finissants étaient par la suite invités à fouler le tapis rouge et prendre quelques clichés pour l’occasion. La traditionnelle cérémonie dans la chapelle de l’établissement scolaire a ensuite permis de les honorer, malgré les consignes de distanciation mises en place.

Le soleil et la chaleur n’auront pour leur part pas découragé les élèves du Séminaire qui portaient fièrement toge et mortier pour l’occasion.

La traditionnelle cérémonie s’est tenue dans la chapelle de l’établissement.

Un bal à l’automne?

À la question de savoir si un tel événement est aussi satisfaisant qu’un bal de finissants, les élèves du Séminaire se sont montrés très résilients. «Comme on ne sait pas si on va avoir de bal cette année, je préfère vivre le moment présent et profiter de ma graduation aujourd’hui», a avoué spontanément Sandrine Bernier.

«C’est plate de ne pas avoir notre bal, mais c’est quand même bien d’avoir un petit quelque chose aujourd’hui», a ajouté Zachary Brousseau.

Si la cérémonie qui avait lieu vendredi au Séminaire était significative pour plusieurs, il n’est toutefois pas encore exclu à l’heure actuelle de reporter le bal des finissants à une date ultérieure. «Pour le bal des finissants, on a pas encore fermé la porte pour une cérémonie officielle à l’automne. La décision devrait être prise à ce sujet au cours des prochaines semaines», a confirmé le directeur général du Séminaire Saint-Joseph, Dany Dallaire.