Secteur Saint-Louis-de-France: l'avis d'ébullition est levé

L'avis d'ébullition préventif de l'eau dans le secteur Saint-Louis-de-France est levé. La Ville de Trois-Rivières assure qu'aucune trace de bactéries ou d'autres matières n'a été détectée à la suite des diverses analyses effectuées.
L'avis d'ébullition préventif de l'eau dans le secteur Saint-Louis-de-France est levé. La Ville de Trois-Rivières assure qu'aucune trace de bactéries ou toutes autres matières n'a été détectée à la suite des diverses analyses effectuées.
«On a procédé à divers tests au courant de la journée d'hier (lundi), de la soirée et ce matin (mardi)», assure Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières.
Ainsi, l'eau distribuée par le réseau public est maintenant propre à la consommation et ne représente aucun danger pour les citoyens.
Quant à l'enquête de la Sécurité publique de Trois-Rivières sur la possible intrusion d'un ou plusieurs individus dans le réservoir de la Mairie du secteur Saint-Louis-de-France, qui avait déclenché l'avis d'ébullition préventif, on nage toujours en plein mystère.
«L'enquête débute. Il n'y aura pas plus d'information tant que l'enquête ne sera pas complétée. Le technicien en identité judiciaire a travaillé sur les lieux et il a fait des prélèvements. Est-ce que ça va donner quelque chose? J'en ai aucune espèce d'idée», souligne l'agent Steve Boutin, de la Sécurité publique de Trois-Rivières.
Rappelons que l'avis d'ébullition préventif touchait 1889 résidents et commerces du secteur Saint-Louis-de-France, nonobstant les résidents de la place Nolin en direction du rang Saint-Alexis, de même que les citoyens habitant le secteur Masse.
«L'enquête débute. Il n'y aura pas plus d'information tant que l'enquête ne sera pas complétée. On n'a aucun suspect pour l'instant. Le technicien en identité judiciaire a travaillé sur les lieux et il a fait des prélèvements. Est-ce que ça va donner quelque chose? J'en ai aucune espèce d'idée», souligne l'agent Steve Boutin, de la Sécurité publique de Trois-Rivières.
Rappelons que l'avis d'ébullition préventif touchait 1889 résidents et commerces du secteur Saint-Louis-de-France, nonobstant les résidents de la place Nolin en direction du rang Saint-Alexis, de même que les citoyens habitant le secteur Masse.