Sébastien Charles nommé vice-recteur

TROIS-RIVIÈRES — Le conseil d’administration de l’Université du Québec à Trois-Rivières annonce la nomination de Sébastien Charles à titre de vice-recteur à la recherche et au développement.

M. Charles occupait depuis 2013 le poste de doyen de la recherche et de la création. Titulaire d’un doctorat de recherche en philosophie de l’Université d’Ottawa, il a également occupé les fonctions de directeur du département de philosophie et d’éthique appliquée à l’Université de Sherbrooke.

À titre de cadre supérieur, le nouveau vice-recteur à la recherche et au développement aura pour fonctions d’assister le recteur dans la direction de l’université et de participer ainsi à la planification et à la coordination de l’ensemble des activités de l’université. M. Charles sera responsable d’assumer la planification et la réalisation des orientations stratégiques institutionnelles concernant la recherche, la valorisation de la recherche, l’international, le développement institutionnel et le recrutement des étudiants. Enfin, il contribuera conjointement, avec le vice-recteur aux études et à la formation, au développement des ressources professorales.

CFP Bel-Avenir 

Devenir horloger à raison de 18 heures par semaine

Le Centre de formation professionnelle (CFP) Bel-Avenir offre maintenant la formation en horlogerie-bijouterie à raison de 18 heures par semaine. 

Cette formule de conciliation études-travail permettra aux élèves d’être sur le marché du travail et d’obtenir un diplôme d’études professionnelles. 

La formation est d’une durée de 1800 heures incluant un stage en entreprise de 120 heures en fin de programme. Elle est offerte en enseignement individualisé, c’est-à-dire que l’élève, accompagné de son enseignant, va à son propre rythme et peut donc terminer sa formation plus rapidement. Notons qu’il est possible de s’inscrire à cette formation en tout temps puisqu’il y a des entrées à tous les mois entre septembre 2018 à juin 2019. 

Après l’obtention de son DEP, le nouvel horloger peut poursuivre sa formation vers une attestation de spécialisation professionnelle ASP en horlogerie-rhabillage (600 heures) qui lui permettra de réparer des appareils horaires à mécanismes plus complexes. 

Il existe de belles opportunités d’emplois dans ce domaine. Cette formation permet aux élèves de travailler dans les bijouteries, les centres de services tels que Rolex ou Cartier et également dans les centres de réparation d’instruments chirurgicaux ou d’appareils auditifs.