Actualités

Ressources intermédiaires: 151 postes à pourvoir en Mauricie

TROIS-RIVIÈRES — Une enquête sur la pénurie de main-d’œuvre qui vient d’être rendue publique démontre qu’il y a plus de 2500 postes à pourvoir dans les ressources intermédiaires d’hébergement au Québec et qu’il faudrait 2,7 embauches par ressource intermédiaire pour remédier à la situation.

En Mauricie, ce sont 151 postes qui sont à pourvoir, soit une moyenne de 2,8 embauches par ressource intermédiaire. La région se place donc en sixième position à ce chapitre, au Québec, selon le rapport d’analyse produit en décembre 2018 par Charles Tessier, conseiller principal de la firme TACT Intelligence Conseil pour le compte de l’Association de ressources intermédiaires d’hébergement du Québec.

Actualités

CIUSS MCQ: «Il reste un gros travail à faire», selon la ministre McCann

Trois-Rivières — Des employés du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) ont eu la surprise de voir débarquer la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, samedi, à l’hôpital de Trois-Rivières. La ministre a fait cette visite à l’improviste à la demande de représentants syndicaux, qui dénoncent ce qu’ils qualifient de recours systématique au temps supplémentaire obligatoire (TSO) pour répondre aux problèmes de manque de personnel au CIUSSS.

Cette visite survient après le cri du cœur lancé jeudi par le syndicat qui représente les infirmières de la Mauricie et du Centre-du-Québec, qui affirmait que le recours au TSO était pire que jamais au CIUSSS. S’il s’agissait du cri d’alarme le plus récent, cette situation est dénoncée depuis des mois par plusieurs syndicats.

Actualités

Hérouxville: marcher pour célébrer la vie

Hérouxville — Une centaine de personnes ont pris part au Relais pour la vie de Hérouxville qui se déroulait samedi, au camp Val-Notre-Dame, de midi à minuit. Parmi eux, une quarantaine de survivants du cancer ont marché, bien sûr, en ayant une pensée pour ceux que la maladie a emportés, mais également pour célébrer la vie qu’ils ont la chance de pouvoir poursuivre, malgré les difficultés qu’il leur reste parfois encore à surmonter.

Preuve que le cancer n’épargne personne, pas même les enfants, Anthony Noël-Verville a pris place parmi les porteurs d’espoir, les marcheurs qui ont eu la chance de vaincre le cancer. Le garçon de 11 ans a été atteint d’un cancer des ganglions et a terminé ses traitements l’an dernier.

«C’est important pour moi d’être ici, souligne-t-il. Je le fais pour moi, mais aussi pour toutes les personnes qui ont eu le cancer.»

Il devait être accompagné d’Alexis Matteau, qui a fêté l’an dernier ses 18 ans après avoir combattu un cancer, deux fois plutôt qu’une, au cours de son enfance. Le jeune homme a malheureusement eu des soucis avec sa voiture et n’a pu arriver à temps pour le début de la marche.

La présence de ces porteurs d’espoir est importante, puisqu’elle montre que l’argent recueilli, qui est destiné notamment à la recherche, est utile, selon Stéphanie Gaudreau, agente de développement pour la Société canadienne du cancer en Mauricie.

Actualités

Cri du cœur des infirmières

Trois-Rivières — «Ce qui se passe en ce moment, c’est du jamais vu!» C’est en ces termes que la présidente du Syndicat des professionnels en soins de santé Mauricie et Centre-du-Québec (FIQ), Nathalie Perron, a décrit la situation actuelle dans les établissements du CIUSSS MCQ, en lien avec le recours au temps supplémentaire obligatoire. Le syndicat souhaite maintenant lancer un cri du cœur afin d’obtenir une intervention immédiate du ministère de la Santé pour tenter de régler la crise.

«C’est devenu insoutenable. On a des filles qui démissionnent, qui tombent au combat, qui choisissent de partir et de changer de domaine ou encore d’aller faire leur baccalauréat. À toutes les semaines, on se retrouve à devoir combler des manques à droite et à gauche. Il y a une gestion déficitaire des effectifs et ce n’est plus juste les fins de semaine, c’est tout le temps», résume Nathalie Perron.