Le contrat du chantier de la phase II de l'agrandissement de l'hôpital de Trois-Rivières a été octroyé à la firme Pomerleau.

Report de la nouvelle politique sur le stationnement

Le Centre intégré universitaire de la santé et des services sociaux Mauricie-Centre-du-Québec (CIUSSS-MCQ) repousse d'un mois l'application de sa nouvelle politique sur le stationnement.
Cette décision a été prise à la suite d'une rencontre entre la direction et les représentants du comité intersyndical. Lors de cette rencontre, les représentants syndicaux ont soulevé des interrogations au sujet des mesures suivantes: «la base de la facturation des vignettes, le montant facturé et l'évaluation annuelle de la facturation.»
Consciente que la nouvelle politique sur le stationnement a suscité de vives réactions auprès des employés, la direction a accepté de créer un comité paritaire intersyndical afin de répondre aux questionnements soulevés et d'entendre les propositions.
«Les représentants syndicaux nous ont en effet dit avoir des suggestions et propositions qui allaient dans le sens de notre objectif d'autofinancement des stationnements», explique Anne-Sophie Brunelle, porte-parole du CIUSSS-MCQ.
«Ainsi, la direction du CIUSSS-MCQ a donc accepté de reporter d'un mois l'application de la politique sur la gestion des stationnements et de créer un comité paritaire intersyndical afin de répondre aux questionnements soulevés et entendre les propositions.»
Le CIUSSS-MCQ réitère que la nouvelle politique de stationnement «a été élaborée dans un objectif d'uniformité des tarifs à la grandeur de la région de même que dans un objectif d'autofinancement des stationnements».
Rappelons que selon la nouvelle grille tarifaire, les employés réguliers devraient débourser 5 $ par semaine dès cet automne pour avoir accès à une vignette de stationnement. Les cadres intermédiaires devraient payer 7 $, les hors-cadres et cadres supérieurs, 9 $, et les médecins, 13 $. Des hausses d'un dollar par année sont par ailleurs prévues jusqu'en 2018.