Le Centre Christ-Roi

Pétition pour le Centre Christ-Roi: plus de 7000 signatures

Même si les gens ont jusqu'à dimanche pour signer la pétition sur le site de l'Assemblée nationale, plus de 7000 personnes ont déjà inscrit leur nom pour réclamer le rétablissement des cliniques externes d'orthopédie, d'ORL, de plastie, de chirurgie générale et d'endoscopie au Centre Christ-Roi de Nicolet.
Les signataires, qui ont aussi pu s'exprimer sur papier, demandent également le maintien des services de cardiologie et de gynécologie qui doivent cesser en juin prochain. Ils plaident également pour la pérennité de la clinique externe d'urologie, la pharmacie ainsi que les deux services d'urgence mineure de l'établissement nicolétain et du Centre multiservices en santé et services sociaux de Fortierville.
La pétition sera déposée mardi prochain à l'Assemblée nationale, dans la foulée de la période des questions, et la mairesse Geneviève Dubois sera sur place dans l'espoir d'y rencontrer le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.
«J'attends toujours la confirmation. On avait fait la demande, via notre ministre régional, pour qu'il vienne visiter les installations de Nicolet afin qu'on puisse se parler de quelque chose qu'il a vu. On a trouvé qu'il a raté une belle occasion de venir chez nous en début de semaine alors qu'il était à Trois-Rivières. On aurait pu prendre un peu de temps pour faire le tour des installations afin qu'il voie comment ça fonctionne. Ce sera peut-être pour une autre fois», a-t-elle confié au Nouvelliste.
La mairesse de Nicolet va donc tenter sa chance en se rendant à Québec. «Comme on a déjà raté une occasion, j'ai réitéré ma demande. Je pense que ça pourrait être intéressant de pouvoir jaser», poursuit celle qui n'avait pas été informée de la visite en région du ministre Barrette lundi dernier.
Concernant le Centre Christ-Roi, celui-ci avait alors souligné que des décisions devaient être prises alors que certains services affichaient des taux d'annulation allant jusqu'à 50 %. 
«Je comprends que tout le monde veut le statu quo. Moi, le statut qui m'intéresse, c'est le bon statut pour la population, un bon accès dans un réseau dont on va maintenir la viabilité en le gérant correctement», avait-il déclaré en marge d'une annonce d'investissements à saveur régionale. «Il y a d'autres choses qui vont se remodeler avec le temps éventuellement, il y aura des annonces en temps et lieu», avait laissé entendre Gaétan Barrette. Ce qui fait croire à Geneviève Dubois que ces annonces tourneront autour du pôle d'urologie qui est accordé au Centre Christ-Roi de Nicolet.